Eric Philibert, directeur général de l’Hôtel ‘’Les lamantins’’ de Saly-Portudal, dans le département de Mbour au sud-ouest de Dakar, au Sénégal, a estimé qu’avec la restauration des plages dans cette partie du Sénégal, la diversification de l’offre touristique pourrait ‘’contribuer considérablement’’ à ‘’rendre plus attractive’’ la destination Sénégal à partir de la Petite-Côte sénégalaise.
TOURISME : un hôtelier prône la diversification de l’offre touristique pour rendre plus attractive la destination Sénégal
‘’Pour rendre plus attractive la destination Sénégal, avec surtout la restauration des plages, la diversification de l’offre touristique est une nécessité. La diversification de l’offre est là puisqu’il y a tout ce qui est logement traditionnel, typique dans les Iles du Saloum, dans les différents parcs nationaux’’, a-t-il notamment fait valoir.
 
Selon lui, il y a aussi Saint-Louis avec son passé, Dakar avec ses hôtels et Saly-Portudal avec ses plages, entre autres potentialités qui prouvent que le Sénégal a un panel à offrir à de potentiels clients, permettant de faire du tourisme la première économie du pays, avec une autre forme de tourisme.
 
Le responsable hôtelier fait allusion à un ‘’tourisme plus rural, plus authentique, plus typique et plus culturel’’ au niveau des îles du Saloum. ‘’Une zone qui a aussi bénéficié de l’eau et de l’électricité qu’elle n’avait pas avant. Si l’on regarde l’ile de Dionewar, elle est électrifiée et a de l’eau douce qu’elle n’avait pas avant. Donc tout est prêt pour le tourisme’’, s’est-il réjoui, notamment par rapport à l’état d’avancement très avancé des travaux de restauration des plages en cours de finalisation à la station balnéaire de Saly-Portudal.
 
‘’Maintenant, il faut que l’ASPT (Agence sénégalaise de promotion touristique et le ministère de tutelle remplissent leur rôle de commercialisation et de communication au niveau de la destination dans sa globalité à travers ce que le ministre avait suscité à Top Reza, à savoir le digital’’, a plaidé M. Philibert.
Cette digitalisation de l’industrie touristique sénégalaise va permettre ‘’très rapidement’’, de faire connaitre les nouvelles informations sur la destination aux agences de voyage, aux tours opérators et autres parties prenantes qu’il fait convaincre, parce que, pour lui, avec les potentialités dont regorge le Sénégal, il ne devrait pas y avoir de saisonnalité dans les activités touristiques.

‘’Avec ce projet de restauration des plages, avec un impact ultra positif sur les activités touristiques, Saly-Portudal redevient une station balnéaire, une station qui a du sable et des plages à offrir aux touristes. Donc économiquement, c’est vraiment superbe’’, a-t-il salué.

Ainsi, il estime que ‘’c’est une promesse du président de la République qui a été réalisée ; entre l’Aéroport, l’autoroute, les plages, l’électricité et l’eau dans les Iles du Saloum, il (Macky Sall) a tout fait pour que les acteurs du tourisme que nous sommes, puissions avoir des clients, les satisfaire et les faire revenir au Sénégal’’, a magnifié Eric Philibert.

‘’Il a tenu tous ces engagements et, en fin de compte, nous avons tout ce qu’il faut pour travailler maintenant. Il a mis à notre disposition, un véritable outil de travail : le sable et la plage’’, a-t-il poursuivi.
Autre réalisation du président Macky Sall qui, selon l’hôtelier, va avec le tourisme, c’est le Pont de la Sénégambie. ‘’Cette infrastructure va nous permettre de fabriquer, en accord avec les gambiens, des voyages de combinés entre la Gambie et le Sénégal’’, a ajouté Philibert.

Serigne Makhtar Fall
 



Source : https://www.lejecos.com/TOURISME-un-hotelier-prone...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3kkaXtD
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours