Des membres du mouvement Noo Lank ont rendu visite aux pêcheurs de Mbour, hier. Une délégation conduite par le co-coordonnateur de Noo Lank, Mourtala Seck, tel qu’indiqué dans un communiqué reçu hier à ‘’EnQuête’’. Cette rencontre est la troisième du genre entre Noo Lank et l’Unapas qui regroupe les pêcheurs artisanaux. Ces derniers ont d’ailleurs décidé de marcher vendredi prochain contre les accords de pêche avec l’Union européenne.
Contres les accords de Pêche Sénégal-UE : A Mbour, des pêcheurs comptent manifester vendredi prochain
‘’Cette manifestation a aussi pour but le changement d’orientation de la politique de pêche qui conduit progressivement à la raréfaction du poisson et l’augmentation de son prix sur les marchés du pays’’, lit-on dans un communiqué.

Quel que soit le combat, ‘’Noo Lank a décidé d’apporter tout son appui à l’Unapas pour se faire entendre auprès des autorités publiques et de l’opinion’’, car ‘’soucieux de défendre les richesses naturelles que sont les ressources halieutiques tirées de la mer’’.

Ainsi, le mouvement rappelle que ‘’la mer apporte 70 % des apports de protéines aux populations sénégalaises. Protéger les ressources halieutiques, c’est donc protéger la sécurité alimentaire du pays, une richesse naturelle inépuisable, si les autorités savent la gérer avec responsabilité pour une pêche durable. C’est précisément ce qui fait défaut. L’accord avec l’UE contribue à piller nos ressources halieutiques’’.


Ainsi, il déplore ‘’les effets adverses de la surpêche qui a rendu le poisson plus rare, hypothéqué leurs investissements et fragilisé leurs ménages en sus des effets néfastes de la Covid-19 qui a suspendu leurs activités pendant des mois. Les accords avec l’UE font partie des mesures qui ont causé cette situation. Une bonne partie des jeunes qui tentent l’émigration est issue de ces communautés affectées’’, assure Noo Lank. C’est pour cela d’ailleurs que les pêcheurs réclament ‘’le gel immédiat de ces accords’’.

‘’Face à cette situation, Noo Lank réitère son appel à la responsabilité, demandant au président Macky Sall de se comporter comme un bon père de famille, en allant rendre visite à ces communautés. Les pêcheurs sont ceux qui connaissent le mieux les difficultés et les opportunités de la mer. Ils sont porteurs de propositions et d’une volonté de sauver notre pêche pour qu’elle continue de profiter aux Sénégalais’’, a indiqué le mouvement. Il est d’avis que ‘’l’importance de la pêche sur l’emploi, la stabilité des ménages des pêcheurs, l’émigration clandestine et la sécurité alimentaire de l’ensemble des Sénégalais vaut bien une tournée des communautés de pêche pour les écouter et construire avec elles une nouvelle politique de pêche’’.

Face à tous ces manquements, l’Unapas a décidé de tenir une première manifestation ce 4 décembre à 15 h, à la place de la Nation.
Enqueteplus.com



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3qjx9Id
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours