Interpellé sur un éventuel projet de loi d’habilitation qui permettrait pour la seconde fois au Président Macky Sall de prendre des décisions sans pour autant passer par l’Assemblée Nationale, Moustapha Diakhaté estime qu’il s’agit d’un acte semblable à un coup d’Etat.
Moustapha Diakhaté sur des mesures en vue: «Décréter l’état d’urgence ou l’état de siège est un recul démocratique»
A l’en croire, nous dit «L’As », décréter l’état d’urgence ou l’état de siège est un recul démocratique. « Donner au président de la République une loi qui l’habilite à se substituer l’Assemblée nationale pour agir ! A la limite même, on peut considérer cela comme un coup d’Etat», déclare-t-il lors d’un point presse organisé par la plateforme multi-luttes «Doyna».

Poursuivant son propos, il invite ainsi le Chef de l’Etat à consolider la démocratie du pays.

«S’il estime qu’il doit confirmer cet état d’urgence par l’Assemblée Nationale, qu’il envoie un projet de loi et même par procédure dirigeante, les gens peuvent l’adopter», indique-t-il avant de le mettre en garde sur les risques qui peuvent conduire des Sous-préfets ou des Préfets à décréter un état d’urgence dans leur zone de couverture.
L’As



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/38BnKnk
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours