Face à Babacar ce dimanche, Souleymane Jules Diop a passé en revue pas mal de questions qui ne manquent pas d’interpeller l’opinion. Le diplomate, représentant le Sénégal auprès de l’UNESCO, est d’abord revenu sur ces retrouvailles entre Macky et Idy. « Il n’ y avait pas de divergence de fond entre Macky Sall et Idrissa Seck. […]

Face à Babacar ce dimanche, Souleymane Jules Diop a passé en revue pas mal de questions qui ne manquent pas d’interpeller l’opinion.

Le diplomate, représentant le Sénégal auprès de l’UNESCO, est d’abord revenu sur ces retrouvailles entre Macky et Idy. « Il n’ y avait pas de divergence de fond entre Macky Sall et Idrissa Seck. Cette nouvelle alliance ne surprend pas, ils se retrouvent autour de l’essentiel, en l’occurrence, le Sénégal ».
Monsieur Diop a estimé lors de la rupture au lendemain de la deuxième alternance, qu’il était parti trop tôt. « Idy était parti de façon anticipée », juge-t-il.
L’ambassadeur reconnaît tout de même que la politique est un monde de violence.

Sur la récurrente question du troisième mandat, Souleymane Jules Diop ne s’est pas trop attardé. Je ne connais pas l’intention du président de la République », résume-t-il, mais il ajoute : « Il faut s’en référer aux garants de notre constitution ».

La bombe lâchée par M. Diop serait les rencontres en catimini entre le président himself et des opposants, Khalifa Sall par exemple. A ce propos, il dira :
« Les hommes politiques discutent toujours intra-muros ».



Source : https://letemoin.sn/souleymane-jules-diop-ambassad...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://www.leral.net/Souleymane-Jules-Diop-ambassadeur-permanent-du-Senegal-a-l-UNESCO- A-l-insu-de-l-opinion-le-president-en-permanence_a290015.html
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours