Lors de sa dernière sortie dans l’émission Grand jury, le maire de Guediawaye Aliou Salll a soutenu la proposition du ministre des Collectivités territoriales et porte-parole du gouvernement Oumar Gueye. Laquelle consiste à supprimer les 5 villes notamment celle de Dakar en vue de la 2e phase de l’Acte III de la décentralisation. Ce qui n’est pas du goût du mouvement Leral Askan wi. Oumar Faye et Cie pensent que l’idée de supprimer les villes de Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque, « n’est rien d’autre qu’un projet de coup d’Etat dynastique mûri par le grand frère (Macky Sall) ».
Suppression des villes: Le mouvement Leral Askan wi, dénonce
"S’il y a un pays où le ridicule ne tue plus, c’est bien le Sénégal. La dernière sortie du maire de Guediawaye en est une preuve palpable.
En effet, sur une question aussi cruciale que la suppression des villes de Dakar dans un contexte aussi chargée politiquement et aussi difficile au plan économique et social, les Sénégalais ont vu un monsieur qui devait se retrouver entre quatre murs se permettre de proposer avec une condescendance déconcertante l’effacement de toute une histoire pour le Sénégal et les Sénégalais.

Le mouvement Léral Askan Wi considère, tout de même, que cette sortie du président de l’association des maires du Sénégal a le mérite de démontrer à la face du monde que l’idée de supprimer les villes de Dakar, Pikine, Guediawaye et Rufisque n’est rien d’autre qu’un projet de coup d’état dynastique mûri par le grand frère( Président de la République) et le petit frère ( Président de la association des maires du Sénégal) et éventuellement sous la bénédiction de l’oncle plongé dans un silence coupable pour sauver « le petit frère » en difficultés politiques dans sa ville d’emprunt de Guédiawaye.

Le mouvement Leral askan wi considère que la légèreté des arguments utilisés par Monsieur Sall s’explique sans doute par sa situation de maire d’emprunt mais révèle l’irresponsabilité et l’incompétence des acteurs qui ont conduit le processus d’élaboration et de mise en œuvre de l’acte trois de la décentralisation.

Le mouvement Leral askan wi pense fortement que si Aliou Sall était un maire de naissance de la ville qu’il dirige et en bonne posture politique, soucieux de la préservation de ce patrimoine historique, sa position serait sans doute différente.

Le mouvement Leral askan wi considère que sa démarche solitaire et non concertée est un acte de haute trahison contre les populations de Guediawaye et contre les maires du Sénégal.

Le mouvement Leral askan wi appelle par conséquent, les maires du Sénégal et les populations et forces vives de Guédiawaye à se mobiliser pour laver cet affront et sanctionner cette trahison.

Le mouvement Leral askan wi appelle les populations des villes concernées à la vigilance et à la mobilisation pour faire échouer ce projet de coup d’état contre leur patrimoine.

Par ailleurs, le mouvement Leral askan wi demande à Aliou sall de faire profil bas et lui rappelle ses obligations de reddition des comptes aux Sénégalais de sa gestion d’une partie de leur pétrole et de leur gaz suite aux révélations de BBC.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/37Bk8CH
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours