Des sanctions à l’encontre d’Aminata Touré, Birame Faye est pour. Le Dg de l’Asp a appelé son parti, Apr, à prendre ses responsabilités face aux sorties récentes de l’ancien Premier ministre concernant le débat du 3ème mandat présidentiel.
Birame Faye:
Membre fondateur de la nouvelle ’’Task force républicaine ’’, Birame Faye estime que Aminata Touré de même que Me Moussa Diop ont fait fi des instructions données par leur chef, Macky Sall, en participant au débat public sur la question du mandat. Cela nécessite des sanctions. « Jusqu’ici, ils ont soutenu leur appartenance à l’Apr (Alliance pour la République).

Le parti prendra ses responsabilités. C’est-à-dire qu’il prenne des sanctions à leur encontre. Nous (responsables Apr : Ndr ) devons sanctionner tous ceux qui outrepassent la décision prise par le chef de l’Etat, tous ceux qui ont décidé de le défier. On est libre quand nous n’avons pas encore choisi d’appartenir à un domaine. Mais, si nous avons pris la décision sur nous d’appartenir à un cadre, il faut respecter les règles de fonctionnement de ce cadre et donner aussi respect à son autorité ».


Selon Birame Faye, même des constitutionnalistes de renom et des opposants à leur régime, comme Barthélémy Dias et Bamba Dièye, reconnaissent la légalité de cette 3e candidature pour Macky Sall. Ce qui veut dire que les avis sont partagés sur cette question. D’après le DG de l’ASP, seul le concerné en l’occurrence Macky Sall est habilité à éclairer la lanterne des Sénégalais. Et le moment venu, il le fera. « Nous devons nous focaliser sur le programme pour lequel nous avons été élus. Aujourd’hui, nous sommes dans le temps de l’action. Au moment venu, le Président va s’adresser aux Sénégalais », a-t-il indiqué.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/388T8KT
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours