Campagne de commercialisation arachidière / Modou Diagne Fada (DG Sonacos) à Kolda :« L’objectif est de faire 500 tonnes par jour…» 
Le directeur général de la Sonacos, Modou Diagne Fada, a effectué une visite des points de collecte d’arachide de Dioulacolon (Kolda) ce lundi 18 janvier 2021 dans le cadre de la campagne de commercialisation. Sur place, il a constaté l’avancement de la collecte et s’est réjoui de l’érection de ce second centre de réception intermédiaire jouant un rôle primordial dans la collecte. 

À l’en croire toujours, « après Ziguinchor, nous sommes en tournée à Kolda pour constater l’état d’avancement de la collecte d’arachide dans la zone sud.  Et nous constatons avec beaucoup de satisfaction le travail effectué à Kolda. À ce rythme, Kolda risque de battre le record de collecte des graines d’arachide cette année encore. À ce jour, nous sommes à 4.566 tonnes juste en 15 jours de campagne. Même si la campagne a ouvert le 23 novembre dernier, elle n’a réellement démarré qu’au mois de janvier en cours. Pour ce bon début, il faut féliciter le président des opérateurs, Mamadou Cissé et l’équipe de la Sonacos de Kolda. Nous sommes conscients que c’est difficile, mais nous allons essayer d’accélérer la cadence. Et heureusement que le centre est en dehors de la ville, sinon avec 64 camions en attente, la ville allait être encombrée. » 

En ce sens, il rappelle que l’objectif est de faire 500 tonnes par jour. C’est pour cela qu’il faut s’atteler à plusieurs facteurs comme la maintenance des machines, le bon fonctionnement des groupes électrogènes. Avant de préciser : « le bassin arachidier est en train de se déplacer peu à peu à Kolda, notamment dans le département de Médina Yoro Foula » 

Le centre de Dioulacolon emploie 98 manœuvres issus de la main d’œuvre locale justifiant ainsi l’implantation de ces centres dans la région. 

Dans la foulée, il estime qu’il y a eu beaucoup de bruit au début de la campagne. « Oui, les exportateurs avaient pris la parole pour défendre leurs intérêts et de son côté la SONACOS a été pour l’industrie locale notamment l’huilerie. Et heureusement qu’il y a eu l’arbitrage juste et équilibré du chef de l’État qui a compris les enjeux en écoutant tous les acteurs. Et aujourd’hui, la collecte de la SONACOS gagne de plus en plus en ampleur. Nous sommes autour de plus de trente mille tonnes sur le plan national aujourd’hui. Et les exportateurs peuvent s’ils le veulent, sortir leurs graines aussi à l’extérieur. Donc bravo au chef de l’État Macky Sall et au ministre de l’agriculture Moussa Baldé pour avoir pris les mesures appropriées pour permettre à l’huilerie nationale de collecter des graines, mais aussi les exportateurs de pouvoir sortir leurs graines.» 

La commune de Dioulacolon a mis trois hectares à la disposition de la SONACOS dont les aménagements vont démarrer dans l’année en cours. Et le président a demandé de faire en sorte que la SONACOS soit présente un peu partout dans le pays avec des projets forts sur la collecte, la transformation et le décorticage entre autres. 

www.dakaractu.com


Source : https://www.dakaractu.com/Campagne-de-commercialis...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/35UUMyt
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours