Démolition de maisons à Mbour 4 extension : Abdou Mbow met les promoteurs privés au banc des accusés - THIESACTU

Breaking

mardi 26 janvier 2021

Démolition de maisons à Mbour 4 extension : Abdou Mbow met les promoteurs privés au banc des accusés

Des Bulldozers se sont présentés le weekend dernier pour raser plus de 300 maisons et fondations. Dans cette affaire, Abdou Mbow met les promoteurs privés au banc des accusés. Les opérations de démolition sont suspendues pour le moment suite à une intervention du maire de la Ville de Thiès, Talla Sylla.
Démolition de maisons à Mbour 4 extension : Abdou Mbow met les promoteurs privés au banc des accusés
D’après « Le Témoin », le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow, n’a pas nié « l’engagement » du chef de l’Etat, «quand le président Macky Sall a pris la décision de régler le problème de ces populations qui avaient déjà acquis leurs terrains légalement, en donnant des directives pour la dé-classification des 67 ha qui avaient empiété dans la forêt classée, des personnes mal intentionnées ont commencé à faire de la spéculation foncière, en vendant à tout va des terrains au niveau de cette zone ».

Mais d’après lui, « ce sont des promoteurs privés qui, en empiétant sur 38 ha supplémentaires dans la zone classée, ont tout chamboulé en se lançant dans une course contre la montre pour l’occupation illégale de ces terres. Lorsque les autorités compétentes se sont rendues compte de l’occupation de cette espace (38 ha) en toute irrégularité, elles ont identifié les mis en cause et les ont sommés d’arrêter les constructions ».

Cela dit, le numéro 2 de l’Assemblée nationale rassure que « des discussions sont entamées pour trouver des solutions aux problèmes des concernés ». Face à ces victimes très furieuses, qui se disent « prêtes à y laisser la vie » pour que les Bulldozers ne démolissent pas leurs maisons, le maire Talla Sylla, venu à leur chevet, a réussi à ramener le calme, évitant que la situation n’empire.

Le conseiller spécial du président de la République a obtenu « la suspension des opérations de démolition » et entamé des « pourparlers », afin que « les populations puissent retrouver leur quiétude dans cet espace ».

Pourvu que, dans tous les cas, force reste à la loi, prient nos confrères !



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/39haQwy
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire