La stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19, annoncée par le président de la République, Macky Sall, est critiquée par le leader du parti Visa, Déthié Diouf. En effet, le président de la République, face au rebond de la pandémie de Covid-19, a décidé que, dans les meilleurs délais, la priorité est la vaccination du personnel médical et des groupes cibles qui nécessitent la plus grande attention.
Dethie Diouf, sur le Vaccin anti-Covid 19 : «Que le Président Macky Sall accepte d'être le cobaye»
Cette stratégie, le leader du parti Visa la critique sévèrement. Selon Déthié Diouf, «si le Président Macky Sall permet le vaccin, il faut qu’il accepte d’être le premier à être vacciné, ainsi qu’à sa famille, le gouvernement et les députés à l’Assemblée nationale. Il faut que tous, ils donnent l’exemple, qu’ils montrent au peuple qu’ils sont vaccinés et que le vaccin est de bonne qualité».

«Nous sommes foncièrement contre le vaccin. S’il y a des gens qui doivent le faire d’abord, c’est bien les Français et les Etats-Unis, qui, très souvent, nous font parvenir le bon produit des années après son utilisation chez eux. Il y a un risque avec ce nouveau vaccin. Car, on ne peut pas fabriquer un vaccin en 09 mois. Que le Président Macky Sall et ceux qui sont autour de lui acceptent d’être les cobayes», martèle-t-il.

Déthié Diouf a tenu ces propos en marge de la rencontre nationale restreinte convoquée à Thiès. Car, le congrès national qui devait se tenir depuis un an ne peut avoir lieu à cause du Covid-19. D’après lui, il urge, vu la situation que traverse la région Thiès, de se lancer dans la sensibilisation en tant qu’ancienne victime de cette maladie. Et pour ce faire, il a lancé depuis Thiès, l’opération : «Corona dou diar thii man» (Corona ne passera pas par moi».

Et par la même occasion, l’opportunité, selon lui, «de lancer un appel à tous les partis politiques qu’il faut, dans ces moments sensibles, une synergie des énergies positives. Nous devons mutualiser nos forces et engager nos responsables, puisque chacun puisseêtre un relai dans sa zone».

Déthié Diouf n’a cependant pas hésité à jeter une pierre dans le jardin du président du Conseil économique, social et environnemental.
Vox Populi



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3nz82P7
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours