Me El Hadji Diouf rate rarement l'occasion de faire de graves révélations. La dernière en date est celle de vendredi dernier. En effet, c'est dans l'émission "Ndoumbélane" que l'avocat a vendu la mèche. Selon lui, le Président de la République, Macky Sall, n'envisage pas d'organiser des élections locales et législatives. Le prétexte, selon le leader du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp) réside dans la rationalisation du calendrier électoral.
Elections locales et législatives suspendues : «Macky nous a dit qu'il ne veut pas d'élections jusqu'en 2024» révèle Me El hadji Diouf
L'émission "Ndoumbèlane" de la Sen Tv de vendredi dernier a été l'occasion pour Me El Hadji Diouf de faire une révélation de taille. L’avocat et non moins président du Ptp, Me El Hadji Diouf s’est d’abord offusqué des propos de Macky Sall sur la non tenue des Locales du fait que le fichier ne soit pas encore audité.

«Selon Macky Sall, c’est une demande forte de l’opposition sénégalaise et il compte la respecter. Ce qui me fait peur dans ses propos, c’est qu’il risque de ne pas y avoir d’élection dans ce pays, tant que le fichier n’est pas audité», a souligné l’avocat. Poursuivant, l’avocat lâche la bombe :

«C’est Macky Sall qui nous a dit, en réunion de la coalition Benno bokk yakaar, qu’il ne souhaite organiser aucune élection jusqu’en 2024. C’est extrêmement grave. Il ne souhaite ni tenir les Locales encore moins les Législatives. Il prend comme prétexte la rationalisation du calendrier électoral», a révélé Me El Hadji Diouf qui est également membre de la coalition Bby malgré ses positions courageuses.

C’est ainsi qu’il s’est opposé au fait, car les parlementaires qui ne portent plus la confiance des populations doivent dégager le plancher. «Je n’accepterai pas que cette volonté du président se réalise. C’est très grave. Nous ne sommes pas ses jouets», a pétaradé l’avocat.
Tribune



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2LgzqE9
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours