La série de couvre-feu entamée par le pouvoir depuis le début de la pandémie de la Covid-19 avec l’apparition des cas communautaires et des décès ne rassurent guère certains militants du Parti démocratique sénégalais (Pds) de la Commune de Djidah Thiaroye kaw. Ces militants, par les voix de leur président Sidy Sall et de leur secrétaire général adjoint Djiby Diatta, pensent qu’il y a un agenda caché politique mûri par Macky Sall et son régime.
Prorogation du couvre-feu : quand des libéraux flairent un agenda politique de Macky Sall…
«La section communale Pds de Djidah Thiaroye Kaw pense que ces couvre-feux illimités n’ont pas encore livré leurs secrets et leurs raisons d’être. En réalité, elle les considère comme des séances d’intimidation du peuple par le Président Macky Sall dont l’objectif, fondamentalement visé, est de confiner, à la longue, les citoyens sénégalais dans une fragilité psychologique et comportementale, afin d’en tirer profit pour faire prévaloir ses seules ambitions d’obtenir un troisième mandat», ont fait savoir ces responsables dans leur communiqué.

«La section communale Pds de Djidah Thiaroye Kaw alerte l’opinion nationale ainsi que celle internationale, tout en les invitant à la vigilance sur ces couvre-feux préparatoires au forcing d’un impossible troisième mandat. En conséquence, elle lance un appel solennel aux militants, aux militantes et à tous les citoyens sénégalais soucieux de la préservation de la démocratie, de la paix sociale et de l’état de droit à se mobiliser pour imposer au Président Macky Sall et à son régime, par tous les moyens de droits, le respect de la constitution. »

Pour ce qui est de la situation politique du pays, Sidy Sall et ses frères de parti parlent de recul grave de la démocratie avec des dérives de toutes sortes. «Considérant que dans une dictature, la norme est la censure, sans gêne, le régime du Président Macky est sur cette trajectoire.
Depuis son accession à la magistrature suprême, le Sénégal est plongé, en matière des droits de l’Homme, dans une situation faite de dirigisme, de répressions contre les opposants et les populations, d’interdictions, d’arrestations et de persécutions. Tout y passe en toute illégalité car les gens sont interpellés sans mandat d’arrêt, ni de déposition, ni de perquisition.

Autres manquements décriés par Sidy Sall et compagnie, ce sont les manquements dans les corrections du processus électoral.
« Considérant que le président Macky SALL et son régime ont perdu la majorité sociologique et politique des citoyens sénégalais, sans scrupule, lui-même ainsi que son régime sont dans une logique de tripatouillage du fichier électoral pour se prévaloir d’une ajorité électronique. La section communale de Djidda Thiaroye Kao récuse et rejette l’audit du fichier par l’unique main des experts étrangers. Ainsi, elle salue l’initiative et la volonté du Pds de participer à l’audit du fichier pour éviter une forfaiture issue du régime de Macky Sall, spécialiste des fraudes électorales », selon toujours ces responsables du Pds.
"L'As"



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/39XPX8H
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours