Fraîchement nommé Ministre de l'Intérieur au détriment de Aly Ngouille Ndiaye, Antoine Felix Diome suscite beaucoup d'interrogations, surtout du côté de l'opposition qui cherche à le récuser pour plusieurs raisons.
Traque présumée contre des opposantes du régime: Antoine Diome, un suspect aux commandes
Dans L'Observateur, l'ex-agent judiciaire de l'Etat est accusé d'être le bras droit et armé du Président de la République, Macky Sall.

Après Karim Wade, Khalifa Sall, il chercherait à avoir la peau de Sonko, à en croire le journal.

L'opposition qui sent un coup fourré ne compte pas se laisser faire et appelle au regroupement pour le récuser comme ministre de l'intérieur.

Pour rappel, Pastef est menacé de dissolution après son lancement de levée de fonds au niveau national et international. Comme quoi les dons venus de l'extérieur ne sont pas compatibles d'où la mise en garde du ministre de l'Intérieur.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/35cGxVn
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours