Le Comité de suivi du Fonds Force Covid-19 piloté par le général François Ndiaye a tenu à faire savoir que l’ex-ministre du Développement communautaire et de l'équité territoriale, Mansour Faye, a bel et bien rendu compte de sa gestion des fonds, destinés à l’achat de vivres pour les populations dans le cadre du Programme de résilience de l’Etat du Sénégal.
Victimes d’accusations calomnieuses : Mansour Faye paie le prix de sa proximité avec Macky Sall
«Tous les ministères ont déjà donné leurs justificatifs. Le cas de Mansour Faye qui a suscité autant de polémique, n’en n’est pas un», a renseigné le Commandant Mouhamadou Sylla, chef du service communication du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds Force Covid-19. Puisqu’en effet, le concerné a «remis ses justificatifs».

Alors, questions : Pourquoi tant d’acharnement sur l’actuel ministre des Infrastructures et des Transports terrestres ? Est-ce du fait de sa position de beau-frère du président de la République ? Autrement dit, devrait-on juger et condamner les gens sur la base d’un délit de parenté, de proximité affective ou autre ? En tout cas «les réponses à ces questions nous interpellent tous», déclare-t-on dans Lii Quotidien de ce mercredi.

«Pourtant, si on se rappelle bien, c’est lui (Mansour Faye, Ndlr) qui a donné vie à la Délégation générale à la Protection sociale. Il a démarré avec le paiement de bourses sociales avec plus de 50 mille ménages. Après cette mission, celui qui a fait ses preuves à la base et porté à la tête de la Maire de Saint Louis a été ensuite nommé ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement. La réduction considérable du coût de l’eau, on la doit au ministre Mansour Faye», se félicitent ses collaborateurs qui rappellent que «partout où il est passé, il a fait des résultats incontestables».

Concernant l’hydraulique, précisément, ces derniers évoquent «les réformes de l’hydraulique rurale et la réformes de seconde génération de l’hydraulique urbaine avec les investissements massifs (Kms3, dessalement de l’eau de mer,...) jamais réalisés au Sénégal».

Compte tenu de ce qui est dit, du côté du ministre l’on estime qu’en réalité, ce n’est pas la personne de ce dernier qui est visée. Mais plutôt celle du chef de l’Etat, le Président Macky Sall. «Les détracteurs du régime qui ne parviennent pas à atteindre le chef de l’Etat ou la première Dame, alors ils s’attaquent à Mansour Faye».

Et pour davantage mettre en relief le sens des responsabilités du ministre, il est rappelé qu’en plus du Comité de suivi Fonds Force Covid 19 auprès duquel, il a déposé les justificatifs sur les denrées alimentaires, il avait répondu présent à la Commission d’enquête parlementaire sur les inondations. «Et comme si cela ne suffisait pas, avec tout le bruit que cela suscité jusqu’à la saisine de l’Ofnac, c’est un satisfecit total que les ménages ont décerné à l’ancien ministre de l’Équité territoriale qui était chargé de distribuer les aides alimentaires des ménages impactés par la Covid 19».

Sous ce rapport, une enquête de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), sur le Programme d’aide alimentaire d’urgence de la Covid 19 a révèle «un bon niveau de satisfaction global des ménages bénéficiaires». L’Ansd a, en effet, fait savoir que «93,8% des ménages sont très satisfaits de la qualité des produits, et 98,4% des ménages de la quantité de vivres reçues par 1.100.000 ménages vulnérables dans le cadre du Programme d’aide alimentaire d’urgence mis en œuvre par l’Etat».




from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3a5szWV
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours