Accusé de viols répétés et de menaces de mort: Ousmane Sonko charge Macky Sall
Le leader du Pastef, Ousmane Sonko, a estimé face à la presse que l’accusation de viol n’est pas une mince affaire. Donnant sa version de vérité, il précise que personne ne peut faire croire à aucun sénégalais cette histoire. Ousmane Sonko a évoqué sa maladie qui nécessite un traitement adéquat. Raison de sa présence à ce Salon.

« L’année dernière, je suis tombé malade. Et, je pensais à le faire une opération. Mais, sur conseil de mes médecins, j’ai désisté. Une de mes connaissances m’a recommandé cet Institut, dont le propriétaire y vit avec son mari et ses enfants. J’ai appelé un de mes Oustaz qui m’a soutenu que je pourrais le faire dans le cadre de mes traitements », a déclaré Ousmane Sonko

Cet Institut, ayant ses papiers en règle n’est pas clandestin. Sonko soutient que lors de ses séances de massage, il y avait deux personnes présentes. Faisant partie des plus traquées du pays, Sonko se demande comment il pourrait avoir l’audace de violer à plusieurs reprises une personne.

Ainsi, il indexe le Président Sall qu’il accuse d’utiliser des armes non-conventionnelles. Sa volonté reste et demeure une ruse pour masquer les autres dossiers. L’affaire n’est pas privée et c’est affaire attisée par son Ministre de l’Intérieur et son procureur. Depuis longtemps, nous avons été alertés », avertit-il.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3aHzVAe
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours