Aveu d’Amadou Lamine Niang, Responsable Apr Rufisque : « La Der est un échec cuisant » - THIESACTU

Breaking

samedi 20 mars 2021

Aveu d’Amadou Lamine Niang, Responsable Apr Rufisque : « La Der est un échec cuisant »

Les évènements douloureux vécus par le Sénégal constituent un signal fort de la jeunesse de ce pays pour alerter sur les dérives qui nous guettent. A en croire le responsable de l’APR du département de Rufisque, «le Président de la République a mis en place la Der pour permettre aux jeunes et aux femmes de bénéficier de facilités pour le financement de leurs activités.
Aveu d’Amadou Lamine Niang, Responsable Apr Rufisque : « La Der est un échec cuisant »
Mais personne, je dis, personne, à part les Ministres et autres sommités du régime, ne peut te dire la couleur de l’argent de la Der. c’est un échec qui saute aux yeux de tous et la preuve est fournie par ces millions de jeunes qui ont bravé les lacrymogènes des forces de l’ordre pour montrer leur déception et leur désespoir».

La Der comme les autres programmes et structures de financement, mis en place par Macky Sall pour lutter contre le chômage et l’absence de débouchés pour les jeunes formés, constituent un échec cuisant alors qu’à leur création, ils avaient suscité un immense espoir pour la jeunesse de ce pays.

Pour preuve, «le signal est bien donné par ces sénégalais qui manifestaient leur mécontentement», selon Amadou Lamine Niang pour qui «le Président de la République ne mérite pas cette triste scène à laquelle on a tous assisté».

Mais, indique-t-il, «j’ose espérer qu’il prendra des mesures idoines pour pousser ses responsables à plus de rigueur et à s’approcher davantage des gouvernés. Mieux, on attend qu’il opère les grands changements au niveau des postes de décision. Si cela n’est pas fait, alors, on n’est pas loin d’une seconde vague de contestations et des manifestations de la faim, chose qui ne s’est jamais produit dans ce pays», théorise le responsable de l’APR qui présidait une rencontre politique avec ses militants dans le département de Rufisque.

Selon lui, «au-delà du chef de l’Etat, c’est tous les responsables du parti présidentiel qui doivent décrypter le message lancé par les jeunes lors des chaudes empoignades avec les forces de l’ordre, occasionnant des saccages et des pillages de biens publics et appartenant à des privés.

A l’endroit de se supporters, Lamine Niang déclare : «Rufisque ne mérite le sort qu’il est en train de vivre. Vous, les femmes et les jeunes, vous êtes victimes d’une politique d’ostracisme orchestré par ceux à qui Macky a doté de moyens. Mais le constat est que personne, à part les ministres, ne peut dire avoir aperçu un franc des nombreux organismes de financement qui existent dans ce pays. C’est pourquoi j’ose espérer qu’heureusement, le chef de l’Etat va rectifier le tir avec la mise à disposition d’un montant de 350 milliard FCFA obtenu sur réaménagement du budget. Mais là aussi, on s’attend à ce qu’il change ceux qui ont échoué par de plus compétents et qui sont là depuis la création du parti, mais qui n’ont jamais pu mettre leur expérience au service d’une quelconque cause nationale».
L’exclusif



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2OPGRnX
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire