Les responsables de l’Alliance pour la République (au pouvoir) et de leurs alliés membres de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) du département de Mbour son entrain d’œuvrer à la mise en place d’un outil numérique pouvant aider à une meilleure prise en charge des préoccupations de la jeunesse confrontée, pour l’essentiel, à un problème d’emploi et d’activités génératrices de revenus.
Emploi des jeunes: vers la mise en place d’un outil numérique à Mbour
‘’A travers cet outil, nous voulons faire la cartographie de la demande d’emploi mais aussi mesurer l’ampleur de la situation de la jeunesse dans le département de Mbour, avant la tenue du Conseil présidentiel du 10 avril prochain’’, a expliqué Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et de l’Energie, au cours d’une réunion sur l’emploi des jeunes.
 
Il ne s’agit pas d’une rencontre politique, c’est une réponse à ce que le président de la République veut mettre en place pour une meilleure prise en charge des préoccupations de la jeunesse, notamment la demande pressante de notre jeunesse en matière d’emploi, d’employabilité et d’entreprenariat, a précisé Aïssatou Sophie Gladima en présence de la plupart part des élus locaux du département.
 
‘’Il y a un nouveau cycle dans le monde. C’est celui des médias, des réseaux sociaux, etc. Mais, il faudrait qu’on utilise cet outil de la façon la plus positive possible, parce qu’il peut nous permettre d’avoir les informations fiables par rapport aux jeunes et les corréler avec les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) pour les remettre au préfet qui va l’emmener au niveau Conseil présidentiel’’, a-t-elle dit.
 
La rencontre des responsables de l’APR et de leurs alliés aux dernières manifestations liées à l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko, est une réponse à l’appel du président de la République, Macky Sall, le 8 mars dernier, a signalé le président du Conseil départemental de Mbour, Saliou Samb qui la situation socio-économique à la Convid-19 qui a ‘’secoué le monde entier’’.
 
Le Chef de l’Etat a décidé d’engager, ‘’dans les meilleurs délais’’, une ‘’réorientation’’ des allocations budgétaires pour ‘’améliorer, de façon substantielle et urgente’’, les réponses aux besoins des jeunes en termes de formation, d’emploi, de financement de projets et de soutien à l’entreprenariat et au secteur informel.
 
A travers leurs initiatives, ces responsables politiques qui ont relevé que, malgré les nombreux projets et programmes mis en place pour accompagner la jeunesse, estiment qu’il faut changer de paradigme.
 
‘’Cette fois-ci, nous avons voulu partir de la base pour aller au sommet de la pyramide. Pour y arriver, nous allons d’abord écouter les jeunes, essayer de savoir quels sont les besoins en formation et en emploi dans chacune des seize communes du département ainsi que les opportunités pour pouvoir remonter ces informations au niveau central’’, a souligné M. Samb.
 
De son côté, le ministre-conseiller du président Sall, Dr Serigne Guèye Diop, par ailleurs maire de Sandiara, a indiqué que cet outil permettra d’avoir une vase de données fiables sur les attentes des jeunes et de voir comment leur bénéficier des 350 milliards de francs CFA dégagés par le président de la République.
 
Serigne Makhtar Fall



Source : https://www.lejecos.com/Emploi-des-jeunes-vers-la-...



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3raFZY0
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours