«Thione Ballago SECK (1955-2021) la voix d’or du M’Balax, une musique sénégalaise» par Amadou Bal BA - THIESACTU

Breaking

lundi 15 mars 2021

«Thione Ballago SECK (1955-2021) la voix d’or du M’Balax, une musique sénégalaise» par Amadou Bal BA

Après une semaine tragique, terminée par un jour de deuil national, le musicien sénégalais, Thione Ballago SECK, «la voix d’or du M’Balax», hospitalisé en même temps que sa femme, vient de disparaître le 14 mars 2021 à Dakar, du Covid-19. «J’ai appris avec beaucoup de peine la disparition de Thione Balago Seck. Talentueux, libre et constant dans la création, il fut une figure marquante de sa génération. Je présente mes condoléances émues, au nom de la Nation, à sa famille ainsi qu’au monde de la culture» écrit le président Macky SALL.
«Thione Ballago SECK (1955-2021) la voix d’or du M’Balax, une musique sénégalaise» par Amadou Bal BA
Thione SECK, né le 12 mars 1955, à Dakar, est issu d’une longue lignée de griots qui étaient au service de Lat-Dior DIOP (1842-1886), Damel du Cayor, et compagnon de route de Maba Diakhou BA (1809-1867) du Nioro du Rip (voir mon article sur ce marabout nationaliste). «Thione Seck fait partie des artistes héros d’une époque. Libre, énergique, mélodique […], il a persisté dans la création, passant du traditionnel au moderne, bravant les écueils et l’incompréhension d’une société qui a peu cru à l’art comme mode vie et moyen de vivre», écrit El Hadji Hamidou KASSE, Conseiller du président Macky SALL pour les affaires culturelles. Fidèle à cet héritage familial traditionnel et artistique, sous le patronage de Laye MBOUP, disparu tragiquement en 1974, Thione SECK a démarré à l’âge de 17 ans à l’Orchestra Baobab, en qualité de chanteur et batteur.

A travers le M’Balax, un rythme Ouolof, Thione SECK a considérablement contribué à nationaliser la musique sénégalaise, restée trop longtemps une pâle copie de la musique cubaine (voir mon article sur Johnny PACHECO). «Aux côtés de Youssou N’Dour, Ismaël Lo, Baaba Maal, il a été un formidable ambassadeur de la musique sénégalaise, Il est l’une des icônes de la modernisation du folklore sénégalais et des grands musiciens griotiques de notre époque. Sa mort représente une perte immense pour notre pays et pour l’Afrique tout entière», a déclaré M. Abdou Latif COULIBALY, ancien Ministre de la Culture. Cependant, Youssou NDOUR, devenu même Ministre de la culture et star planétaire, a éclipsé tous ses concurrents, en professionnalisant et en internationalisant son art.
Thione SECK resté sur sa ligne traditionnelle de musique, estimant que son devoir moral est de continuer sur la voie tracée par ses Ancêtres. Il fondera son propre groupe, en 1984, «Raam-Daan». Son style mâtiné et sa musique voluptueuse chargée de références associant l’histoire du Sénégal, les cultures égyptienne et indienne, avait su séduire notamment les femmes : «La conscience morale, sans pour autant être l’unique fondement de la vérité morale, demeure l’instance ultime ou se décide la perception du bien. Et s’il est important d’écouter sa conscience, il est encore plus utile de l’éveiller et de l’éclairer, d’abord a la primauté du don de Dieu» écrivent ses biographes, Chérif SECK et Momar CISSE, dans «Papa Thione». Son père était chanteur de la confrérie mouride, à qui il dédiera d’ailleurs en 1991 une de ses musiques. A cette école, il apprit à conjuguer dans son chant la capacité à grimper dans les octaves et la faculté à habiter sa voix d’une ferveur spirituelle. En moraliste et conservateur, il estime que «la femme est la gardienne des valeurs. Il faut que l’homme prenne tout son temps avant de choisir une femme, car c’est elle qui détermine l’éducation de ses enfants» dit-il.
Thione SECK, dans démêlés avec la Justice, en 2015, dans une sombre affaire de trafic de faux billets de banque, a finalement bénéficié d’un non-lieu. «Beaucoup de personnes sont en prison par erreur. Si j’avais le pouvoir de faire sortir Khalifa Sall, je l’aurais fait. J’en ai même fait la demande auprès du président de la République, Macky Sall», a-t-il dit. Homme émotif, d’un caractère fort, mais en dépit de ces obstacles, Thione SECK a su rebondir. Il conseille à ses enfants qu’ils «évitent de commettre certaines erreurs du passé. Qu’ils n’écoutent pas leurs fans et qu’ils essaient, l’un comme l’autre, de polir leurs relations» dit-il.

Par ailleurs, et en scène depuis plus de 40 ans, parfois tous les jours de la semaine, tirant la conséquence que son public devenait parfois rare, Thione SECK a su mettre progressivement son fils, pied à l’étrier. Il s’est réservé le «Raam-Daan seniors» des spectacles le week-end de minuit à 3 heures du matin, pour, par la suite, laisser la place à son fils, Wally et aux jeunes noctambules.
Chez les SECK, la musique est toujours une affaire de lignage, d’héritage. Wally SECK, le fils de Thione Ballago SECK, un musicien déjà confirmé, saura donc honorer dignement la mémoire de son. Il a été à la bonne école en faisant les premières du groupe «Raam-Dan» ; c’était son terrain de football. Wally s’est déjà produit à Bercy, à Paris, en présence de sa mère, Kiné DIOUF et sous le patronage de Youssou N’DOUR, qui n’est pas venu : «Parce que l’homme est le remède de l’homme, même si l’homme est le poison de l’homme aussi. Ce que disent les uns et les autres n’engagent qu’eux. Moi, j’ai dit à Waly stop, tu as assez parlé de ton papa Youssou Ndour. Tu as fait des soirées en faisant de lui le parrain, il n’est pas venu. Tu as fait aussi Bercy en faisant de lui le parrain, il l’a vu d’une autre manière. Même à ton anniversaire, tu lui as fait l’honneur d’être le parrain. Maintenant, ça suffit. Youssou Ndour est ton père, respecte le en tant que père comme tu l’as toujours fait. Fait ton chemin. Et Basta !» dit Thione SECK. Le roi du M’Balax a rendu hommage, de façon élégante, à l’image de la presse mondiale, à Thione SECK, ce grand parolier : «Nous avons perdu un grand homme, un parolier, notre grand frère. Notre réveil a été brutal. Jamais je n’avais pensé que Thione Seck allait nous quitter si tôt. Mais, il a accompli sa mission sur terre» écrit-il.

Sa fille, Bintou SECK est également chanteuse. Thione SECK, en mentor de ses enfants leur a toujours recommandé de garder la tête sur les épaules, de faire fi aux «qu’en dira t’on» et de profiter du temps pour s’améliorer en permanence. Wally avait porté un tee-shirt de tolérance pour les LGBT, un sacrilège au Sénégal, et aussitôt, Thione SECK monte au créneau pour son poussin et le lave à grande eau : «Je ne vous apprends pas que Wally a son épouse et ses enfants. Ça veut tout dire» dit-il,
Mes sincères condoléances à la famille de Thione SECK et à tout le peuple sénégalais, durement éprouvé par ces temps sombres. Même après la nuit la plus obscure, le jour se lèvera et le soleil brillera sur notre planète disait, en substance, Victor HUGO.
Référence bibliographique
SECK (Chérif), CISSE (Momar), Papa Thione : La conscience morale et religieuse dans la poésie chantée de Thione Ballago Seck, Westland Presse, 2013, 222 pages.

Paris, le 14 mars 2021
Amadou Bal BA – https://ift.tt/2OVGWGc



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3vsf3Gv
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire