Les violentes émeutes du mois de mars dernier qui s’étaient emparées de l’ensemble du pays des suites de l’arrestation du leader de Pastef, font leurs premières victimes. Si le président Macky Sall a pris le temps avant de sortir son sabre, il fallait s’assurer d’abord de ne pas couper les mauvaises tête...

from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3enqAPU
via gqrds
Share To:

ThiesActu

Post A Comment:

0 comments so far,add yours