Déclaration de candidature de Barth et visite de l’IGE : «très difficile de dire qu’il n’y a pas un lien… », Amadou Serigne Thiam de l’UCAD - THIESACTU

Breaking

dimanche 23 mai 2021

Déclaration de candidature de Barth et visite de l’IGE : «très difficile de dire qu’il n’y a pas un lien… », Amadou Serigne Thiam de l’UCAD

La déclaration de candidature de Barthélémy Dias à la ville de Dakar, pour les prochaines élections locales, au moment où une équipe de l’Inspection générale d’Etat (Ige) serait en train de fouiner dans sa gestion, ne serait pas fortuite. Ou du moins, l’Enseignant chercheur à l’Université Cheick Anta Diop (Ucad) de Dakar, Amadou Sérigne Thiam, pense que les deux choses ont un lien
Déclaration de candidature de Barth et visite de l’IGE : «très difficile de dire qu’il n’y a pas un lien… », Amadou Serigne Thiam de l’UCAD
Joint par la rédaction, M. Thiam trouve qu’«il est très difficile de dire qu’il n’y a pas un lien entre sa déclaration et la visite de l’Ige», car la question de l’opportunité des enquêtes se pose. L’enseignant chercheur se demande ainsi pourquoi l’Ige attend ce moment, à quelques mois des élections locales, pour aller fouiller dans la gestion de la mairie de Mermoz, même s’il admet que ledit corps de contrôle est bien dans la légalité et la légitimité d’enquêter sur toutes les municipalités. «Mais, le temps est très inopportun», dira-t-il, d’autant plus qu’il croit dur comme fer que «pour les questions politiques, il n’y a jamais eu de coïncidence».

Encore que, poursuit-il, «on sait que le régime de Macky Sall est un régime va-t-en-guerre. Quand il le peut, il détruit ses adversaires et on en a assez d’expérience». Il reste ainsi persuadé que si, à la suite des enquêtes menées dans la gestion de la municipalité, il en ressort des manquements, «l’Etat ne va pas le rater. Il va tout faire pour que sa candidature soit annihilée».

Suffisant pour en déduire que Barth «anticipe» sur cette éventualité pour montrer à tout le monde qu’il est un candidat très sérieux pour qui l’Etat ne rechignera pas à vouloir mettre les bâtons dans les rues.

Ne s’en limitant pas là, l’Enseignant chercheur à la Faculté des Sciences juridiques et politiques évoque aussi une possible «crainte» pour Barthélémy Dias de voir ses chances d’être candidat se réduire, dans le cadre d’une alliance de l’opposition. Car, selon lui, les privilèges qu’il pouvait bénéficier avec Taxawu Ndakaru, ne sont pas les mêmes dans le cadre d’une coalition.

L’autre analyse faite par M. Thiam est que la stratégie pourrait consister à montrer qu’il est le «plus légitime» en dehors de Khalifa Sall qui n’est pour le moment pas éligible, selon le Code électoral. Une manière, à son avis, de lancer un «message indirect» à l’actuel maire de la ville de Dakar Soham El Wardini et l’édile de la Médina, Bamba Fall. Pour autant, il ne croit pas que cette déclaration puisse donner un coup de Jarnac aux négociations en cours entre certains partis de l’opposition.
Sudonline



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3vdsmuc
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire