Enfin ! Un nouvel avion de commandement présidentiel réceptionné en juillet prochain - THIESACTU

Breaking

lundi 24 mai 2021

Enfin ! Un nouvel avion de commandement présidentiel réceptionné en juillet prochain

Le Sénégal réceptionnera, le 16 juillet prochain, un nouvel avion de commandement présidentiel A320 neo neuf, acquis auprès de la compagnie Airbus. Le ministre porte- parole du gouvernement, Oumar Guèye précise que ce nouvel appareil a été acheté en remplacement de l’appareil A319, fabriqué en 2001. Celui-ci avait été acquis en seconde main en novembre 2010, avant d’être mis en service en mars 2011.
Enfin ! Un nouvel avion de commandement présidentiel réceptionné en juillet prochain
Le ministre porte- parole du gouvernement, Oumar Guèye indique qu’après ’’deux décennies d’opérations, l’A319 est devenu vétuste, nécessitant de fréquentes et onéreuses visites techniques. Et par conséquent de longues périodes d’immobilisation et des dépenses de location d’aéronefs pour assurer les missions présidentielles’’.

Selon lui, « dès lors, il est apparu judicieux de mettre en vente l’ancien aéronef et d’acquérir un appareil neuf, plus économe en carburant et plus performant par son rayon d’action’’. Une telle option permet, à l’en croire, consiste à réduire ‘’considérablement les charges de maintenance et d’exploitation, ainsi que les dépenses, liées aux escales techniques ».

D’après Leral, le Ministre rappelle que ’’conformément au contrat d’achat signé en juin 2019, le paiement du nouvel appareil a été effectué en échéances, dont la dernière est prévue à la date de la livraison’’.

Seulement, les Sénégalais, animés de bonne foi refusent de cautionner la non mise en disposition d’un avion présidentiel au service de l’Etat. Ne serait-ce que pour des raisons de sécurité afin d’effectuer sa mission avec efficacité et dans les délais. Ces derniers temps, le Président Sall voyage de manière régulière avec des avions en location. Une situation cauchemardesque aux conséquences multiples.

Mais, face aux urgences de l’heure et obligations de rendre service au pays, rien, précise-t-on, ne devrait l’empêcher de voyager dans les meilleures conditions de sécurité. Rien ne justifie aussi, sa méfiance... Outre sa peur de voyager en toute insécurité, rien d’autre... ne devrait l’empêcher de faire ses déplacements avec les membres de son gouvernement, d’être à bord d’un avion en bon état.

Alors, les administrés doivent refuser cette honte, découlant de ce manque d’avion présidentiel pour un Etat souverain qui aspire à un leadership continental. Il est temps aujourd’hui, pour Macky Sall de faire face à cette situation qui n’est pas du tout, une provocation aux spécialistes des critiques infertiles.

Un avion présidentiel de qualité avec toutes ses commodités est une nécessité pour un Etat responsable. C'est moins cher et, il va servir dans le long terme. Constat..., stocké depuis plus de trois mois dans le jargon aérien signifie un stationnement long terme. Inutilisable en l’état. Mais, ayant encore un « potentiel de vol ».

Certains Sénégalais approchés estiment que c’est normal pour l'Etat de disposer d’un nouvel avion. Deux ans, sans avion de commandement, c’est trop pour un Etat souverain et responsable. L’acquisition de cet avion est louable, même s’il sera à crédit.

A retenir que le nouvel avion présidentiel attendu en Août, est équipé soit de moteurs CFM LEAP-1A, soit de moteurs Pratt & Whitney PW1000G et des winglet courbées (appelées par Airbus Wingtip fence). L'A320neo est 15 à 20 % plus efficace au niveau de la consommation du carburant que la première famille d'A320. Et, il affiche des réductions de ses émissions de CO2 du même ordre et d'environ 50 % pour celles d'oxydes d'azote1.



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/2QMOLQ3
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire