Tribunal «incompétent» sur sa plainte contre Omar Bounkhatab Sylla : «Un déni de justice !» peste Me Moussa Diop - THIESACTU

Breaking

jeudi 13 mai 2021

Tribunal «incompétent» sur sa plainte contre Omar Bounkhatab Sylla : «Un déni de justice !» peste Me Moussa Diop

Me Moussa Diop est en colère après que le Tribunal s’est déclaré incompétent pour instruire sa plainte pour diffamation contre Omar Bounkhatab Sylla, qui l’a succédé à la tête de la société de transports Dakar Dem Dikk. Les deux derniers directeurs généraux de Dakar Dem Dikk continuent de solder leurs comptes sur la place publique.
Tribunal «incompétent» sur sa plainte contre Omar Bounkhatab Sylla : «Un déni de justice !» peste Me Moussa Diop
Après la décision du Tribunal qui s’est déclaré incompétent pour instruire sa plainte pour diffamation contre Omar Bounkhatab Sylla, Me Moussa Diop, limogé de la tête de la société en septembre dernier, s’est montré passablement agacé par cette décision.

Il dit son étonnement : «Dans une République digne de ce nom, chaque citoyen doit répondre de ses faits et actes et assumer devant la justice pour éviter aux victimes de se faire justice elles-mêmes. Au mois de janvier dernier, mon remplaçant à la tête de Dakar Dem Dikk, un magistrat-politicien aux ordres et sous la dictée du président de la République, avait eu le culot de s’attaquer publiquement à mon honorabilité et à ma défunte épouse par des déclarations mensongères et diffamatoires.»

Il enchaîne : «Homme de droit, j’ai fait confiance en la justice de mon pays en lui demandant de rendre justice. Contre toute attente, je viens d’apprendre depuis Paris où je suis présentement que ses amis magistrats lui ont judiciairement délivré un permis d’insulter à vie et qu’il ne répondra jamais devant une juridiction en raison de sa «qualité de magistrat», fonction qu’il n’exerce plus.»

Aujourd’hui, Me Moussa Diop est «déçu» par la tournure des évènements. «Lorsqu’on est vraiment garçon, on ne se cache pas derrière l’argument de la fausse incompétence d’un «tribunal» qui a fait preuve d’un véritable déni de justice en judiciarisant la légitime vengeance faute de responsabilité de certains délinquants protégés par le président de la République. Le Sénégal, un véritable projet de pays démocratique où tout est permis pour certains (…) sous la robe de magistrats», poursuit l’ex- Directeur général de Ddd.

Au lendemain de sa nomination à la tête de la société nationale de transport, Omar Bounkhatab Sylla avait démenti les accusations de son successeur. Lequel disait que «Macky Sall a bloqué les indemnités de départ». Selon M. Sylla, il s’agit d’«une contre-vérité».

Mieux, «l’ancien directeur de Dakar Dem Dikk tente de se victimiser pour manipuler l’opinion», a déclaré Omar Bounkhatab Sylla , le nouveau directeur, après 100 jours à la tête de la société de transport public.

En conférence de presse, il a expliqué que Me Moussa Diop ne veut pas que sa gestion soit étalée c’est pour cette raison qu’il «tente de se victimiser». «J’ai instruit l’audit du personnel de Dakar Dem Dikk. Nous avons découvert avec la présomption 200 emplois fictifs. J’ai décidé de suspendre leurs salaires jusqu’à ce qu’ils viennent s’identifier. Moussa Diop sait que si les faits sont avérés, il est pénalement le responsable», accusait Omar Bounkhtab Sylla, qui parlait d’une gestion peu orthodoxe avec des pertes cumulées à 30,6 milliards, c’est le bilan dont se réjouit Moussa Diop. Le 15 septembre, les actifs de la société étaient de 81 millions Cfa. Ce qui lui avait valu une plainte pour diffamation.
Le Quotidien



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3fgsrpX
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire