Course aux trophées : Brind’Amour, le favori pour rafler le Jack-Adams L’équipe de LNH – NHL.com - THIESACTU

Breaking

jeudi 10 juin 2021

Course aux trophées : Brind’Amour, le favori pour rafler le Jack-Adams L’équipe de LNH – NHL.com

Alors que les finalistes pour les principaux honneurs individuels de la saison 2020-21 seront annoncés sous peu, LNH.com publie une série d’articles sur les différents candidats favoris pour certains de ces trophées. Aujourd’hui, les prédictions pour le trophée Jack-Adams, remis à l’entraîneur de l’année dans la LNH, dont les finalistes seront annoncés le 11 juin.

Une des bonnes équipes de la LNH ces dernières années, les Hurricanes de la Caroline ont atteint un niveau supérieur cette saison, et c’est pourquoi l’équipe de LNH.com estime que Rod Brind’Amour mérite de se voir décerner le trophée Jack-Adams, remis à l’entraîneur de l’année dans la Ligue, à l’issue de la présente saison.

COURSES AUX TROPHÉES : Hart | Norris | Vézina | Calder

À sa troisième campagne à la barre des Hurricanes, Brind’Amour a mené son équipe dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la troisième année d’affilée, ce qui est là une séquence inédite dans l’histoire de l’équipe depuis qu’elle est installée en Caroline du Nord.

Mais surtout, Brind’Amour a mené les Hurricanes à une fiche de 36-12-8 pour un pourcentage de points de ,714, le plus élevé dans l’histoire de la concession. L’équipe a du même coup terminé au premier rang de la section Centrale Discover pour décrocher un premier titre de section depuis la saison 2005-06. Et la Caroline n’a fini qu’à deux points de l’Avalanche du Colorado et du tout premier rang du classement général dans la LNH.

Les Hurricanes y sont arrivés alors qu’ils ont pris le 11e rang seulement dans la Ligue pour les buts marqués (175). Ils ne comptent aucun joueur parmi les 15 meilleurs pointeurs de la LNH en 2020-21, et un seul chez les 50 premiers, soit Sebastian Aho. Celui-ci a été le 16e pointeur du circuit avec 24 buts et 33 passes pour une récolte de 57 points en 56 matchs.

La Caroline a par ailleurs atteint ce niveau d’excellence en l’absence de son gardien titulaire durant la majeure partie de la saison, Petr Mrazek, qui n’a eu droit qu’à 12 sorties en raison d’une blessure au pouce droit. Alex Nedeljkovic a pris la relève de façon magistrale en affichant la meilleure moyenne de buts alloués (1,90) et le meilleur pourcentage d’arrêts (,932) dans la LNH, mais reste que le gardien recrue a profité du solide jeu en défensive de ses coéquipiers, alors que la Caroline a pris le quatrième rang dans la Ligue pour les buts encaissés (134) et affiché le troisième meilleur désavantage numérique du circuit (85,2 pour cent).

Sans compter de super-vedettes à l’attaque, les Hurricanes ont maintenu une efficacité de 25,6 pour cent sur le jeu de puissance, le deuxième dans la LNH derrière les Oilers d’Edmonton (27,6). Et ce, à l’aide d’une approche collective, puisque les Hurricanes n’ont compté aucun joueur parmi les 20 premiers dans la Ligue chez les meilleurs producteurs de points en supériorité numérique, mais quatre entre les 21e et 33e rangs – Dougie Hamilton, Vincent Trocheck et Aho avec 18 points chacun, et Andrei Svechnikov avec 17.

Bref, sous les ordres de Brind’Amour, les Hurricanes ont formé un tout supérieur à la somme de leurs éléments.

« Je ne peux dire d’assez belles choses de Roddy », a déclaré Trocheck, plus tôt cette saison sur le site web des Hurricanes. « C’est formidable de jouer pour lui. Il affiche tellement de passion. C’est un excellent entraîneur pour les joueurs. Il s’assure que nous soyons tous bien préparés à chaque match. Rien qu’avec ses discours d’avant-match, il trouve toujours quelque chose de nouveau pour nous motiver. C’est à se demander comment il fait. Il te donne le goût de foncer dans les murs ! »

« La culture, la mentalité de l’équipe et de l’organisation, c’est lui qui l’incarne », a indiqué Aho.

« C’est quelqu’un pour qui tu veux jouer et pour qui tu veux gagner, a affirmé le défenseur Brady Skjei. Il traite tout le monde avec respect. »

Brind’Amour a terminé premier au scrutin réalisé auprès du panel de LNH.com en vertu de trois votes de première place et de trois votes de deuxième place. Il est le seul entraîneur à avoir vu chacun des 10 membres du panel lui attribuer un vote.

Dean Evason a terminé deuxième en vertu de six votes de première place, mais l’entraîneur du Wild du Minnesota n’a reçu qu’un vote de plus en tout et partout. À sa première saison complète avec le Minnesota, Evason a permis au Wild (35-16-5) de terminer au sein du top-10 au classement général de la LNH pour la première fois en trois ans et de se qualifier pour les séries.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 

1. Rod Brind’Amour, Hurricanes de la Caroline, 38 points (3 votes de première place) ; 
2. Dean Evason, Wild du Minnesota, 31 (6 votes de première place) ;
3. Joel Quenneville, Panthers de la Floride, 28 ;
4. Jared Bednar, Avalanche du Colorado, 21 (1 vote de première place) ;
5. Mike Sullivan, Penguins de Pittsburgh, 9 ;
é-6. Peter DeBoer, Golden Knights de Vegas, 5 ; 
é-6. John Hynes, Predators de Nashville, 5 ; 
é-6. Sheldon Keefe, Maple Leafs de Toronto, 5 ; 
9. Barry Trotz, Islanders de New York, 4 ;
é-10. Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 2 ; 
é-10. Paul Maurice, Jets de Winnipeg, 2.



from WordPress https://ift.tt/2Tl14Ec
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire