Thalassothérapie : se remettre en forme avec la mer pour partenaire – Alternative Santé - THIESACTU

Breaking

mardi 8 juin 2021

Thalassothérapie : se remettre en forme avec la mer pour partenaire – Alternative Santé

Voici maintenant plus d’un an que nos quotidiens ont été bouleversés par le Covid-19, avec des impacts solidement documentés sur notre santé physique et mentale : confinements à répétition, hausse du télétravail et restriction de l’activité physique se sont notamment traduits par une hausse problématique de la sédentarité chez les Français. À la clef, on le sait : troubles musculo-squelettiques, fatigabilité, perte de masse musculaire et prise de poids, stress et anxiété en hausse, pour ne citer qu’eux.

Alors que s’ouvre une période qu’on nous promet plus libre de nos mouvements et plus épanouissante, nos corps rouillés et malmenés réclament un soin et une attention toute particulière. Pas évident, pourtant, de se remettre en mouvement sans transition douce ou sans aide, à la seule force de sa volonté. Pour ceux qu’une remobilisation trop martiale rebute, le recours à la mer, à la thalassothérapie ou à l’usage des soins marins peut s’avérer aussi utile que plaisant. La thalassothérapie regroupe un vaste éventail d’activités centrées sur l’eau de mer : piscine pour la nage, parcours marin avec bains à remous, jets sous-marins et douches, activités physiques dans l’eau, massages et soins utilisant les boues marines ou les algues… le tout dans un cadre de bord de mer propice au ressourcement.

L’eau et le mouvement du corps

Pourquoi l’eau de mer peut-elle s’avérer un support de choix pour la remise en forme post-confinement ? Pour ce qui est de la remise en mouvement du corps, plusieurs arguments plaident en sa faveur. Tout d’abord, l’usage de l’eau permet de retrouver une mobilité en douceur, en s’affranchissant en partie des contraintes de la pesanteur terrestre. En effet, plus un corps est immergé, plus il devient léger. Baigné dans l’eau salée jusqu’aux épaules, notre corps pèse 10 % de son poids, et environ 50 % avec de l’eau jusqu’aux hanches. On comprend dès lors tout l’intérêt de la mer ou des piscines d’eau de mer, en cas de rééducation par exemple, où l’on pourra effectuer des mouvements avec bien plus de facilité et d’amplitude que sur la terre ferme.

Au-delà des situations de rééducation, les exercices de renforcement musculaire et de remise en forme menés dans l’eau génèrent moins de pression sur les articulations et sur le corps, ce qui est particulièrement intéressant pour les personnes âgées ou en surpoids. Nul hasard, donc, si tant d’activités terrestres ayant trouvé leur pendant aquatique rencontrent un si grand succès auprès du public : aquagym, aquabiking, aquafitness, mais également le longe-côte (ou marche aquatique) sont aujourd’hui plébiscités.

Autre intérêt de l’eau : elle assure une résistance optimale aux mouvements, répartie également sur le corps, encourageant ainsi une meilleure circulation lymphatique et jouant de ce fait un rôle drainant. On retrouve ces propriétés dans tous les dispositifs de balnéothérapie de type hydromassage ou jets marins.

Nourrir sa « mer intérieure »

L’eau de mer a en outre un intérêt particulier, lié à sa composition unique, comme l’explique Jean-Claude Le Ray, le médecin référent du centre de thalassothérapie de Châtelaillon-Plage en Charente-Maritime :

« On a identifié dans l’eau de mer près de cent oligoéléments différents qu’on retrouve presque à l’identique dans le sérum humain. Si on chauffe l’eau à 33 °C dans les soins ou les bains de thalassothérapie, c’est pour encourager la dilatation des pores et le passage de la barrière cutanée des oligoéléments par un phénomène d’osmose : en quinze minutes, on équilibre les flux d’un côté ou de l’autre. En cas d’excès, on rejettera des oligoéléments dans l’eau de mer, tandis qu’en cas de carence – le plus fréquent –, le corps ira puiser ce qui nous manque dans l’eau, qu’il s’agisse de magnésium bon pour le sommeil et le stress, d’iode nécessaire à la thyroïde et au métabolisme énergétique ou de zinc et de cuivre garants d’une bonne immunité… En bref, l’eau de mer permet de se rééquilibrer naturellement. »

On l’aura compris, le simple contact physique avec l’eau de mer (mais aussi la respiration d’un air martin plus chargé en oxygène et en ions négatifs) peut participer bénéfiquement à la remise en forme.

Lire aussi Quinton : une thérapie marine

La « nouvelle vague » de la thalassothérapie

À la différence de certaines cures thermales à visée médicale, parfois prises en charge sous conditions, les cures de thalassothérapie ne sont plus remboursées par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie depuis 1998, car considérées comme un « luxe ».

Si les bienfaits santé d’un séjour en centre de thalasso ne sont pas remis en question, les centres marins ont néanmoins dû étoffer leur palette de prestations pour sortir d’une proposition purement thérapeutique et séduire un public plus large, avide de détente et de soins en tous genres : cures « stress et sommeil » ou « dos et confort articulaire » à Châtelaillon-Plage, cure ayurvédique à Carnac, cure « anti-burn-out » à Deauville, enveloppements et soins à l’huile de magnésium marin à Royan ou sur l’île de Ré s’inscrivent par exemple dans cette « nouvelle vague » de la thalassothérapie.

Son berceau, la côte atlantique, en a d’ailleurs fait un réel argument touristique, en particulier la Charente-Maritime qui se revendique aujourd’hui la « première destination de remise en forme par l’eau en France », avec pas moins de cinq centres de thalassothérapie. Alors que les restrictions sanitaires s’assouplissent, les différents lieux ont mis en place des conditions d’accueil sécurisantes pour tous.

Après cette période difficile, où beaucoup de nos besoins fondamentaux ont dû être mis entre parenthèses, se reconnecter à son corps et aux éléments naturels est une bonne manière de remettre les compteurs à zéro et de se ressourcer. Pour plusieurs jours ou pour une escale de quelques heures, les soins de thalassothérapie, et la mer plus généralement, peuvent vous y aider.

Lire aussi Janzu, la méditation aquatique

Carnet d’adresses

www.la-grande-terrasse.com/ (Châtelaillon-Plage)

www.thalazur.fr (Royan et Carnac)

www.cote-thalasso.fr/ (île de Ré)

www.thalasso-deauville.com/fr/ (Deauville)



from WordPress https://ift.tt/3v37Yel
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire