Vaccination : Les adolescents ne sont pas obligés d’être accompagnés d’un parent – 20 Minutes - THIESACTU

Breaking

mercredi 23 juin 2021

Vaccination : Les adolescents ne sont pas obligés d’être accompagnés d’un parent – 20 Minutes

Alors que les adolescents âgés de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 depuis le 15 juin, l’Assurance maladie vient en repréciser les conditions. Cette vaccination, qui rentre dans la stratégie de lutte contre la propagation du coronavirus, se fait uniquement sur la base du volontariat. Les mineurs ne peuvent toutefois décider seuls car ils doivent avoir « l’accord des deux parents ».

Sur son site Internet Ameli, l’agence publique rappelle cependant qu’un adolescent peut venir seul recevoir ses injections. Mais accompagné ou non, il doit impérativement présenter « l’autorisation parentale à la vaccination contre le Covid-19 remplie et signée par les deux parents ». L’ Assurance maladie recommande toutefois de venir avec au moins l’un de ses deux parents.

Prendre la carte Vitale de ses parents

En outre, les mineurs, même s’ils ont plus de 16 ans et disposent d’une carte Vitale à leur nom, doivent présenter celle d’un de leurs parents ou une attestation de droit mentionnant le numéro de Sécurité sociale d’un de leurs parents. Pour l’Assurance maladie, « cette précaution est nécessaire pour assurer le bon remplissage de l’outil Vaccin Covid ».

La Haute Autorité de santé (HAS) a par ailleurs choisi Pfizer/BioNTech pour les mineurs. Ce vaccin nécessitant deux doses, les 12-17 ans doivent prendre deux rendez-vous dans un centre de vaccination : soit en téléphonant gratuitement au 0.800.009.110 (tous les jours de 6 heures à 22 heures), soit via le site sante.fr ou encore en parlant avec leur médecin traitant. Ce dernier pourra d’ailleurs donner des conseils sur l’utilité de la vaccination. L’Assurance maladie rappelle en effet que celle-ci n’est pas recommandée « pour les adolescents ayant développé un syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (Pims) à la suite d’une infection » par le Covid-19.

Après chaque injection, l’adolescent recevra une synthèse et une attestation de vaccination. Ces documents sont à conserver car contrairement aux adultes, il n’est pas possible de les récupérer « via le téléservice dédié ». Un moyen existe toutefois : ils pourront être redemandés à l’occasion d’un rendez-vous chez un médecin, une sage-femme ou un infirmier, ou lors d’un passage dans une pharmacie sur présentation du numéro de Sécurité sociale du parent avec lequel l’adolescent a été enregistré lors de la vaccination.

Le cas des mineurs déjà contaminés

Enfin, si l’adolescent a déjà eu le Covid-19, un processus particulier est mis en place. Il doit attendre au minimum deux mois après la preuve de sa contamination avant de se faire vacciner. Il convient donc de conserver le résultat positif du test RT-PCR pour le présenter au professionnel de santé lors du rendez-vous pour recevoir son vaccin. Selon la HAS, les personnes ayant déjà été infectées sont suffisamment immunisées pour n’avoir besoin que d’une seule dose. L’adolescent n’aura donc besoin que de cette dose unique et celle-ci jouera le rôle d’un rappel.



from WordPress https://ift.tt/3gPAJaA
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire