Giordano va apporter du leadership chez le Kraken – NHL.com - THIESACTU

Breaking

jeudi 22 juillet 2021

Giordano va apporter du leadership chez le Kraken – NHL.com

La surprise et les émotions ressenties par Mark Giordano quand il a appris qu’il quittait les Flames de Calgary pour se joindre au Kraken de Seattle via le Repêchage d’expansion 2021 de la LNH présenté par Upper Deck avaient fait place à la fébrilité de contribuer à instaurer la culture d’une nouvelle équipe, mercredi.

À LIRE AUSSI : Blogue du Repêchage d’expansion du Kraken de Seattle

Le défenseur a joué 15 saisons avec les Flames, qui l’ont mis sous contrat comme joueur autonome non repêché en 2004. Il agissait comme capitaine de l’équipe depuis la saison 2013-14.

« Quand tu joues à un endroit aussi longtemps que moi, tu ne t’attends pas à ça jusqu’à ce que ça finisse par se produire, a affirmé Giordano. J’étais un peu sous le choc, et c’était un peu bizarre hier soir. J’ai passé une soirée un peu folle. Mais en arrivant ici ce matin, j’étais fier d’avoir sauté dans l’avion pour venir, car l’expérience a été géniale. »

Giordano pouvait ressentir l’énergie des quelque 4000 partisans réunis au parc Gas Works, sur la rive nord du lac Union à Seattle, pour assister au dévoilement des 30 joueurs choisis par Seattle, un par équipe, à l’exception des Golden Knights de Vegas, qui sont exemptés du processus après avoir eux-mêmes rejoint la Ligue comme équipe d’expansion en 2017-18. Le Kraken amorcera ses activités comme 32e équipe de la LNH, la saison prochaine.

« S’il y a autant de fébrilité qu’aujourd’hui, ce sera un endroit très spécial où jouer », a ajouté Giordano.

Giordano savait qu’être sélectionné par le Kraken était une possibilité avant même que la liste de protection de Calgary soit dévoilée dimanche et que son nom n’y soit pas inscrit. Le joueur de 37 ans a été en communication constante avec le directeur général des Flames Brad Treliving à travers tout ce processus, donc il comprenait le raisonnement derrière la décision.

« Au final, il était dans une situation difficile quant à qui protéger et qui exposer, et nous savions tous les deux que c’était un dénouement potentiel, a expliqué Giordano. Je n’ai que du respect pour lui et cette organisation. Ils ont fait tellement de choses pour moi. »

Treliving a révélé qu’il a eu des discussions avec le Kraken quant à ce que les Flames auraient dû céder pour que Seattle ne sélectionne pas Giordano, et « pour que ça ne se produise pas, il s’agissait d’un prix que nous ne pouvions pas payer. » Ça n’a pas rendu plus facile le fait de perdre un joueur si important pour les Flames sur la glace et à l’extérieur.

Giordano a remporté le trophée Norris à titre de meilleur défenseur de la Ligue en 2019, quand il avait établi un sommet en carrière de 74 points (17 buts, 57 passes). Il cumule 509 points (143 buts, 366 passes) avec Calgary, incluant 26 points (neuf buts, 17 aides) en 56 parties cette saison. Giordano a été le meneur des Flames au chapitre du temps de glace moyen dans six des huit dernières campagnes, incluant cette saison, alors qu’il jouait 22:57 par match en moyenne. 

Video: CGY@MTL: Giordano bat Allen avec un tir frappé

Giordano a remporté le trophée Mark Messier pour le leadership, remis au joueur qui démontre des qualités de leadership au sein de son équipe, tant sur la glace qu’à l’extérieur de celle-ci, et qui s’implique dans la communauté afin d’assurer la croissance du hockey, en 2020. Il a également gagné le Prix de la fondation des joueurs de la LNH en 2016, un trophée remis au joueur de la LNH qui applique les valeurs fondamentales du hockey — engagement, persévérance et travail d’équipe – afin d’enrichir la vie des gens dans sa communauté. Le prix a cessé d’être remis à partir de la saison 2017-18.

« Nous n’avons pas assez de temps pour discuter de ce que représente Mark Giordano pour cette équipe, mais aussi pour cette communauté, ses coéquipiers, les partisans et moi-même sur le plan personnel, a dit Treliving. Il a été un leader extraordinaire. Je l’ai dit à d’innombrables reprises. Selon moi, il a été la boussole de cette équipe pendant tellement longtemps, et son départ est la fin d’un chapitre très important de notre organisation. »

Et le début d’un nouveau chapitre pour Giordano avec le Kraken, peut-être même comme premier capitaine.

« Nous aurons la chance d’instaurer notre culture dès le premier jour, et nous voulons qu’il fasse partie de ça », a mentionné le DG du Kraken Ron Francis. « Nous sommes emballés par ça. Quant au rôle de capitaine, nous devrons avoir ces discussions avec l’entraîneur Dave Hakstol pour déterminer s’il veut choisir un capitaine dès le départ ou non. Si nous le faisons, il sera certainement dans la discussion. »

Giordano, qui doit encore écouler une saison à son contrat de six ans signé avec Calgary le 25 août 2015, a hâte d’apprendre à connaître ses nouveaux coéquipiers et de les aider à s’unir tous ensemble. Il sait que l’on comptera sur lui dans cet aspect. 

« C’est une expérience géniale pour nous tous, c’est unique, a dit Giordano. La plupart du temps, quand tu reviens pour le début de la saison, il y a 13 ou 14 gars avec qui tu as joué l’année d’avant. Cette année, aucun d’entre nous n’a joué ensemble, donc nous devrons nous rassembler le plus vite possible et créer une chimie rapidement. »



from WordPress https://ift.tt/2UXCLgd
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire