Projet KFIT II au Sénégal : Finalisation et validation des questions d’auto-positionnement – UNESCO - THIESACTU

Breaking

mercredi 28 juillet 2021

Projet KFIT II au Sénégal : Finalisation et validation des questions d’auto-positionnement – UNESCO

Pendant cinq (5) jours à Saly, en collaboration avec le Bureau de l’UNESCO de Dakar, les cadres du Ministère de l’Education nationale du Sénégal et du Ministère de l’Enseignement supérieur, se sont retrouvés en atelier. Il s’agissait de finaliser et de valider plus de 2300 questions d’auto-positionnement en mathématiques, sciences de la vie et de la terre (SVT) et physique-chimie (PC). Celles-ci sont destinées à la plateforme d’auto-positionnement qui sera développée et déployée pour les élèves de la classe de Terminale.

Des quizz d’auto-positionnement seront également élaborés avec les 2300 questions déjà produites. Ils seront mis en ligne et vont permettre aux élèves de la classe de terminale de connaitre leur niveau dans ces trois disciplines. Après les séances de testing, les élèves vont être renvoyés vers des modules de remédiation pour s’exercer afin d’améliorer leur niveau avant de débuter leur première année de la licence. La plateforme dédiée sera accessible à tous les bénéficiaires (élèves, enseignants et parents d’élèves), au niveau de toutes les académies.

Le processus de finalisation et de validation des questions d’auto-positionnement est constitué d’une série d’activités en amont. Entre autres, il y a l’analyse différentielle des programmes du lycée et de la classe de terminale pour déterminer la liste de compétences minimales requises, le tri de questions dans la base mise à disposition par UNICIEL, la production des questions supplémentaires et la relecture des questions.

Durant cet atelier de finalisation et de validation (du 12 au 16 Juillet 2021), de façon stratégique, chaque groupe disciplinaire de production est composé au moins d’un Inspecteur général de l’Education et de la Formation, d’un enseignant universitaire et d’un professeur de la classe de terminale. Ces spécialistes des trois groupes disciplinaires ont été accompagnés et appuyés par trois techniciens du SIMEN surtout sur la maitrise des techniques et outils de rédaction.

Lors de la clôture de l’atelier M. Adama DIENE IGEF en SVT a, au nom de tous les participants, remercié la Doyenne de l’IGEF et le Coordonnateur du SIMEN qui les ont responsabilisés pour cette activité et a réitéré leur disponibilité pour la suite des activités, notamment la production des modules de remédiation.

M. Mohamed Ibrahim DIAGNE, Coordonnateur national du Projet KFIT II UNESCO Sénégal, a rappelé les objectifs du projet notamment sur les produits 1 et 2 de la première composante 1 auxquels est liée la production de ces 2300 questions. Il a par ailleurs renouvelé l’engagement de l’UNESCO à soutenir le Ministère de l’Education nationale dans la mise en place d’un écosystème résilient adossé au numérique qui va favoriser le développement du téléenseignement.

M. Seyni Ndiaye FALL, Coordonnateur du SIMEN, à son tour, a félicité et remercié l’ensemble des acteurs pour leur engagement. Malgré leurs emplois du temps chargés durant la période de production, ils ont activement participé au processus.

Mme Aissata Lena SENE, Doyenne de l’IGEF, a magnifié le partenariat qui lie, depuis quelques décennies, le Ministère de l’Education nationale à l’UNESCO. Un partenariat fécond qui a permis de concrétiser beaucoup d’initiatives avec des résultats probants comme l’élaboration de documents structurants pour le système éducatif sénégalais. Selon la Doyenne de l’IGEF, le déploiement de la plateforme d’auto-positionnement en mathématiques, SVT et PC avec le projet KFIT II, va permettre d’aller grandement de l’avant en parfaite synergie avec tous les autres projets mis en place pour le développement du numérique. Il va permettre d’être plus dans la pratique. Ceci va surement impacter tout le système éducatif, car il va constituer à terme un modèle qui devra être dupliqué au niveau de tous les ordres d’enseignement du préscolaire au supérieur.

Pour rappel, le projet KFIT II UNESCO Sénégal dont le SIMEN est le point focal au niveau du Ministère de l’Education nationale vise à exploiter le potentiel qu’offrent les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour améliorer les performances des élèves et celles des structures du Ministère.



from WordPress https://ift.tt/2Vl4BTC
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire