Le Sénégal, premier pays à passer la barre symbolique des 100 points – FIBA - THIESACTU

Breaking

lundi 30 août 2021

Le Sénégal, premier pays à passer la barre symbolique des 100 points – FIBA

KIGALI (Rwanda) – Le Sénégal est devenu vendredi la première équipe à dépasser la barre symbolique des 100 points au FIBA AfroBasket 2021 lors de son succès 104-75  contre le Soudan du Sud, à l’occasion de son second match du Groupe D à Kigali. 

Brancou Badio a brillé pour l’ancien champion d’Afrique qui fait ainsi passer son bilan à 2-0, tandis que le Soudan du Sud affiche désormais un bilan équilibré (1-1).

Le meneur de 22 ans a terminé la rencontre avec 22 points, dont un 3-sur-6 à trois points, et 7 assists.

Brancou Badio

Les Sénégalais ont tellement dominé qu’ils ont rejoint les vestiaires à la mi-temps à un petit point de la marque des 50 (49-32).

C’est le second plus grand écart de victoire du Sénégal dans ce tournoi, après avoir démoli l’Ouganda 93-58 lors du match précédent.

Le Sénégal n’a jamais été mené, se montrant supérieur au Soudan du Sud dans tous les secteurs du jeu. À l’exception de Bouba Touré, tous les Sénégalais ont marqué 3 points ou plus.

Gorgui Dieng a toujours un gros impact, comme en témoignent ses 17 points et 7 rebonds, et Ibrahima Faye continue de s’affirmer au sein des Lions avec son premier double-double (10 points et 10 rebonds).

Dans ce tout premier match du Soudan du Sud dans cette compétition, Teny Bak Puot, membre clé de sa sélection tout au long des Éliminatoires, a cruellement manqué d’adresse, bouclant la rencontre avec un 0-sur-7 aux tirs de champ. Il a toutefois délivré 7 assists.

Dhieu Abwok Deing et Kuany Ngor Kuany ont inscrit 17 points chacun, mais pas de quoi troubler la domination de la spectaculaire équipe du Sénégal.

Dans le premier match du Groupe D de vendredi, l’Ouganda a enregistré son premier succès du tournoi en s’imposant face au Cameroun (80-66), son deuxième dans l’histoire de la compétition.


 Deng John Geu a marqué 17 points lors de la seconde victoire de l’Ouganda dans l’histoire du FIBA AfroBasket

Il y a six ans en Tunisie, l’Ouganda avait en effet battu le Zimbabwe 72-64. Il a cette fois affiché sa supériorité sur le Cameroun durant quasiment toute la rencontre.

Le nouveau membre des Toronto Raptors Ishmail Wainright est passé à un point du  premier triple-double de cette édition du FIBA AfroBasket avec 9 points, 12 rebonds et 11 assists ; son coéquipier Adam Seiko a fini meilleur marqueur ougandais pour la seconde fois consécutive avec 20 points. 

 D.J. Strawberry et Kenny Kadji – les deux seuls Camerounais à plus de 10 points – ont totalisé 17 et 11 points chacun.

Dans le Groupe C, la Côte d’Ivoire, sous l’impulsion de Matt Costello, a signé une deuxième victoire en se défaisant du Mali 90-67, tandis que le Nigeria a gagné contre le Kenya (71-55).

Le Nigeria et la Côte d’Ivoire se partagent la tête du Groupe C avec deux victoires chacun, alors que le Kenya et le Mali n’ont pas encore remporté le moindre match.

FIBA



from WordPress https://ift.tt/3sYH4F9
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire