Entrée en matière réussie pour le Sénégal, le Mali, le Cameroun et le Nigeria – FIBA - THIESACTU

Breaking

dimanche 19 septembre 2021

Entrée en matière réussie pour le Sénégal, le Mali, le Cameroun et le Nigeria – FIBA

YAOUNDÉ (Cameroun) – Les têtes de série de chacun des quatre groupes se sont imposées en ouverture de cette 26e édition du FIBA Women’s AfroBasket, samedi au Palais des Sports de Yaoundé.

Figurant dans le Groupe C et finaliste en 2017 et en 2019, le Sénégal a ouvert les débats avec panache, infligeant une cinglante défaite à la Guinée (100-31).

L’équipe du Sénégal, la plus titrée du basket féminin africain avec onze sacres, n’a laissé planer aucun doute sur ses intentions dans la compétition continentale, à savoir reconquérir un trophée soulevé pour la dernière fois en 2015 ici-même à Yaoundé. Les Sénégalaises ont dominé tous les quarts-temps (25-10, 23-9, 23-8, 29-4), envoyant du coup un message clair aux autres prétendants au titre.

Yacine Diop

Yacine Diop s’est illustrée avec 19 points, 8 rebonds et 2 assists, le tout pour une évaluation de +18.

La MVP du Championnat d’Afrique Féminin U18 FIBA 2012 a été bien épaulée par Lena Niang (14 points), Ndeye Fatou Ndiaye (13 points) et Maimouna Diarra (12 points), auteure du dernier panier qui a permis à son équipe d’atteindre la barre des 100 points.

Le Mali, troisième en 2019, est ensuite devenu la seconde équipe à marquer au moins 100 points. La sélection dirigée par le coach Joaquin Brizuela a facilement gagné contre la Tunisie (101-39).

Djeneba N’Diaye a montré la voie à suivre en cumulant 18 points, 5 assists et 6 ballons récupérés, finissant la rencontre avec une évaluation de +22. 

Victorieuses du FIBA Women’s AfroBasket 2007, les Maliennes ont mené d’un bout à l’autre de la partie, ne donnant aucune chance d’espérer un retour aux Tunisiennes.

Le Mali a été bien trop fort pour la Tunisie

Le trio composé de Sika Kone, Assetou Traore et Mariam Coulibaly a combiné pour 40 points. Kone a réalisé un double-double avec 14 points et 11 rebonds. Traore a ajouté 14 points et 6 rebonds, tandis que Coulibaly a compilé 12 points et 6 rebonds dans ce premier match du Groupe D.

Dans le troisième match de cette première journée, le Cameroun a d’abord souffert face au Kenya (39-33 à la mi-temps), avant de passer l’épaule au retour des vestiaires (74-50).

Marina Paule Ewodo a été la Camerounaise la plus en vue avec 16 points, 7 rebonds et une évaluation de +21. Dulcy Fankam a été remarquable des deux côtés du terrain, terminant la rencontre avec 15 points et 11 rebonds, alors que Marguerite Effa a justifié sa présence dans l’effectif en scorant 12 points et prenant 6 rebonds.

Le Nigeria a conquis une 14e victoire consécutive sur le continent africain en battant le Mozambique

En clôture, le Nigeria, champion en titre, s’est sorti victorieusement du test proposé par le Mozambique. Les quadruples championnes continentales ont toutefois dû s’employer pour s’imposer 67-50 dans le premier match du Groupe B.

Ezinne Kalu, MVP de la dernière édition, a démontré une nouvelle fois pourquoi elle était considérée comme l’une des meilleures distributrices d’Afrique, concluant la partie avec 17 points, 4 rebonds et 5 assists. La capitaine Adaora Elonu l’a bien aidée avec 13 points et 7 rebonds, permettant au Nigeria de décrocher un succès précieux.

FIBA



from WordPress https://ift.tt/3CldoVY
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire