Acharnement présumé contre Dmedia et Enjeux des Locales : Moussa Fall crache ses vérités - THIESACTU

Breaking

mercredi 27 octobre 2021

Acharnement présumé contre Dmedia et Enjeux des Locales : Moussa Fall crache ses vérités

L’acharnement contre le groupe Dmédia est dénoncé par le président de Sénégal Sunu Yité. Moussa Fall qui pense que cet acharnement fiscal dans un contexte de Covid-19, n’honore pas le Sénégal, se dit prêt avec Jappo Liguéyal Grand Yoff à bouter Khalifa Sall de la localité.
Acharnement présumé contre Dmedia et Enjeux des Locales : Moussa Fall crache ses vérités
Comme beaucoup de Sénégalais ébahis et stupéfaits de constater ce qui se passe entre le fisc et Dmédia, Moussa Fall dénonce «un acharnement injustifié et inacceptable».

Pour le président de Sénégal Sunu Yité, Dmédia mérite une félicitation et non un acharnement. C’est un groupe de presse qui accomplit une mission de service public et crée des emplois. C’est absurde ce qui se passe !», clame Moussa Fall, qui ajoute que «le régime de Macky Sall pouvait bel et bien se passer de cette affaire, qui ne fait que lui créer des inimitiés.

Cet acharnement sur un média qui lui a rendu service, qui a été au premier plan de la lutte contre la Covid, est une mauvaise publicité pour le Sénégal et sa démocratie», constate Moussa Fall, visiblement en colère.

Et de rappeler la contribution du président du groupe Dmédia, qui a donné une dizaine de millions pour leFonds forces Covid-19 et mis à la disposition du ministère de la Santé, ses différents supports.

«Ça mérite une félicitation et non une persécution», dénonce M. Fall, qui rappelle que «le groupe a rendu service à tous les hommes politiques du pays».

Pour Moussa Fall, cette affaire contribue «au recul de la démocratie et de l’État de droit», se désole Moussa Fall, qui appelle à un élan populaire de solidarité autour du groupe DMédia.

Sur les Locales, Moussa Fall annonce la participation de son mouvement à la compétition du 23 janvier prochain. «Nous avons rompu les amarres avec Benno où nous ne nous retrouvons pas, pour aller à la conquête de la mairie de Grand Yoff», révèle le chef de file de Sénégal Sunu Yité, qui renseigne que son mouvement s’est ligué avec huit autres, pour conquérir la mairie de Grand Yoff.

«La classe politique doit résoudre les problèmes des Sénégalais. Ils sont élus pour gérer les problèmes des mandants. Ils doivent avoir comme seule préoccupation cet objectif», insiste Moussa Fall. Le président Fall de citer les problèmes récurrents qui assaillent les populations au niveau de l’école, le secteur de la santé, le monde paysan, parmi tant d’autres, gagnés par le mécontentement».

«À la place d’une coalition au sommet, nous avons préféré une coalition à la base pour bouter Khalifa de la commune de Grand Yoff, qu’il occupe depuis près de 20 ans. Nous allons dégager son lieutenant Madiop Diop, dont le bilan à Grand Yoff est largement négatif, à l’instar de ses prédécesseurs du Parti socialiste», dixit le patron de Sénégal Sunu Yité.

Moussa Fall de proposer : «Le pays a besoin de réformes pour que certains fonctionnaires ne puissent pas faire de la politique. Les agents des impôts, par exemple, comme ceux de la douane, ne doivent pas faire de la politique», souligne Moussa Fall, qui poursuit que les populations ont besoin d’être représentées par des hommes et des femmes de conviction, capables de placer le Sénégal au rang des démocraties les plus avancées, et où la gestion des affaires publiques est des plus transparentes.
Tribune



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3jGxjIh
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire