Assurance auto, santé, habitation… quels tarifs pour 2022 ? – Capital.fr - THIESACTU

Breaking

mercredi 6 octobre 2021

Assurance auto, santé, habitation… quels tarifs pour 2022 ? – Capital.fr

Bonne nouvelle pour les consommateurs. Selon Assurland.com, les prix des assurances ne devraient pas augmenter en 2022. Dans un communiqué publié mercredi 6 octobre, le comparateur annonce que les tarifs devraient se maintenir l’année prochaine, après une année 2021 plutôt stable (+0,2% en auto, +0,2% en habitation et +1,7% en santé).

Ainsi, en 2022, les assurances automobile et habitation devraient rester stables. Les raisons à cette tendance ? “Une forte pression concurrentielle sur les assureurs”, souligne Assurland.com, avec notamment la possibilité de résilier à tout moment. Mais également une conjoncture favorable pour l’assurance auto : moins de décès sur les routes ou la fin du monopole sur certaines pièces détachées. Quant à l’assurance habitation, le faible impact à court terme des catastrophes naturelles contient pour l’heure la hausse des prix. “L’impact du dérèglement climatique ne devrait pas se faire sentir à court terme, mais dans les années à venir”, explique le comparateur, avançant néanmoins que “le coût des sinistres liés au changement climatique pourrait être multiplié par 5 à 6 dans certains départements français d’ici 2050”.

Ces prévisions de hausses sont légèrement plus optimistes que celles de Facts & Figures. Selon ce cabinet de conseil, l’augmentation devrait se situer en moyenne entre 0,5% et 1% pour l’année prochaine pour l’assurance auto, mais n’avait pas été en mesure de dévoiler des chiffres pour l’assurance habitation.

>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Habitation

En 2022, seules les complémentaires santé pourraient augmenter (environ 2%), en raison de facteurs inéluctables “tels que le vieillissement de la population et l’évolution des technologies médicales : plus élaborées et donc plus coûteuses”. Sur les cinq premiers mois de 2020 par exemple, les dépenses de santé auraient augmenté de 30%, selon la Mutualité française. Mais la hausse devrait être contenue, les mutuelles étant dans le viseur de la Cour des comptes, en raison de leurs frais de gestion. La Matmut a d’ailleurs d’ores et déjà annoncé un gel de ses prix sur son produit santé.

>> A lire aussi – Assurance habitation : comment bien couvrir vos objets de valeur en 7 questions

Recevez nos dernières news Chaque semaine, les articles phares pour accompagner vos finances personnelles.



from WordPress https://ift.tt/3Dwiu2v
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire