Foulayronnes. La première pierre posée au Pôle santé pluridisciplinaire – LaDepeche.fr - THIESACTU

Breaking

vendredi 29 octobre 2021

Foulayronnes. La première pierre posée au Pôle santé pluridisciplinaire – LaDepeche.fr

l’essentiel La création d’un pôle de santé pluridisciplinaire, sur l’ancien site d’Intermarché, est le projet phare de la majorité actuelle. Le maire, Bruno Dubos, et son équipe a pour ambition avec cette création, de palier au désert médical sur le nord agenais.

La première pierre de ce Pôle de santé a été posée, le mardi 5 octobre, par Morgan Tanguy, sous-préfet du Lot-et-Garonne. Il a eu le privilège de la poser, puis fut suivi dans la foulée par Bruno Dubos, premier magistrat de la commune.

Nadège Lauzanna, conseillère communautaire déléguée à la politique de santé à l’Agglomération d’Agen ; Yvette Renaud-Lagaye, secrétaire générale de l’Ordre des médecins ; Alexandra Martinière, médecin foulayronnaise, assistaient également à cet événement. Une trentaine de personnes dont Philippe Pinos, directeur de l’Intermarché, vendeur du bâtiment, étaient aussi présentes.

Lors de son discours, le maire a rappelé l’historique du désert médical, connu par la commune, depuis le départ du dernier médecin libéral. Il a rappelé son combat pour la création, le 11 décembre 2019, du centre de santé actuel, place Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, pour répondre au désert médical. La commune recrutant cinq praticiens, avec le concours de l’ARS et de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Avec ce centre médical, la commune contribue au maintien d’une solution médicale de proximité avec aux soins pour les Foulayronnais(e) s.

Dans l’esprit des dispensaires

La raison de ce nouveau Pôle de santé est “d’avoir à l’esprit les anciens dispensaires, réunissant en un seul et même endroit, un ensemble de professions médicales, permettant une offre large de soin libérale et publique large pour la population. “

L’aspect innovant de ce Pôle de santé, selon la majorité municipale, est de réunir sur un même lieu, santé publique (le centre de santé municipal) et santé privée. Pour cette dernière, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, infirmiers, ostéopathes, opticiens, sont prévus.

L’emplacement, sur le site de l’ancien Intermarché est l’autre atout de ce futur Pôle de santé : l’obtention de ce bâtiment à un tarif estimé avantageux permet de supprimer cette friche, sur un axe passager (12 000 véhicules par jour) non loin de la zone du Rouge. Financièrement, l’acquisition de la réserve financière a coûté 477 426 €, la démolition 70 000 €. Les recettes de la vente aux partenaires de la vie privée attendue sont de 651 000 € et pour la partie publique, avec les subventions attendues de 649 000 €.



from WordPress https://ift.tt/3mnQ84p
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire