La santé par les plantes avec Sandra – ladepeche.fr - THIESACTU

Breaking

dimanche 3 octobre 2021

La santé par les plantes avec Sandra – ladepeche.fr

Le sureau noir, un antigrippal méconnu. C’est ce petit arbre qui pousse un peu comme du chiendent quand il se plaît à un endroit, dont les grappes de fleurs jaune pâle sentent si bon le miel quand elles s’épanouissent au printemps… Sambucus nigra, à ne pas confondre avec le sureau yèble des fossés (plantes, sans bois donc, qui disparaît l’hiver et porte des grappes noires dressées), est un arbre connu depuis l’antiquité pour ses vertus thérapeutiques et magiques. On en fabriquait le manche à balai des sorcières et les flûtes pour communiquer avec les esprits pendant les funérailles.

On peut tout utiliser dans le sureau mais les feuilles, tiges, écorce et pédoncules de grappes de fleurs contiennent des substances légèrement toxiques. Je vous parlerai donc plutôt de l’usage des fleurs et des baies. D’abord dans l’art culinaire, une limonade de fleurs de sureau fournit une boisson fermentée intéressante pour notre flore digestive. Le sirop de fleurs ou fruits ou bien la confiture de fruits sont aussi des moyens de bénéficier de la richesse en minéraux du sureau. Le fruit frais, la baie, est laxatif, on la consomme plutôt sèche ou cuite pour éviter des diarrhées. En fruit sec, elle peut être consommée pour améliorer une constipation.

En infusion

En infusion, les fleurs sont diurétiques et sudorifiques (font transpirer). Elles ont une action contre la fièvre, notamment celle liée à la rougeole et la scarlatine, et agissent sur la sphère pulmonaire comme anti-infectieux et antitussif. L’infusion permet donc de lutter contre les rhumes, bronchites et grippes. C’est également un stimulant de notre immunité et un antiallergique en cas de rhume des foins. La fleur est aussi anti-inflammatoire oculaire pour les yeux fatigués ou irrités, en compresses. Elle aide à soulager les rhumatismes et l’arthrite par son action dépurative.

Alcoolature

En ces temps d’épidémies virales, c’est le fruit, riche en flavonoïde, vitamines et antioxydants, qui nous intéresse particulièrement. En alcoolature, il est un bon antigrippal et un antiviral qui a de bons résultats contre le virus de la grippe, dont H1N1, et l’herpès. Les retours d’expériences en font une des plantes à utiliser en prévention (fleur et fruit) et en traitement complémentaire contre le Covid. Mais attention, il n’y a pas de remède miracle, le sureau est utile en synergie avec d’autres plantes comme le thym, les aiguilles de pin, l’échinacée pour aider à lutter contre le virus dans des situations d’infection bénigne.

Si vous voulez éviter l’alcool dans vos préparations, vous pouvez confectionner un sirop antigrippal à base de baies séchées qui pourra convenir aux enfants également, en prévention ou en cas d’affection déclarée. Pour cette recette, recouvrez les baies d’eau (2 fois le volume) dans une casserole et laissez frémir 30 minutes. Filtrez et écrasez les baies à l’aide d’une passoire. Mélangez la pulpe au jus, pesez et ajoutez le double du poids en sucre ou miel. Mettez dans une bouteille désinfectée au préalable, à conserver au frigo une fois ouverte.



from WordPress https://ift.tt/3l5EBGA
via IFTTT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire