Thiès, Talla Sylla tire sur le parti de Idy : «Le Rewmi n’est pas membre de Bby, il l’a infiltré pour faire un hold-up» - THIESACTU

Breaking

dimanche 31 octobre 2021

Thiès, Talla Sylla tire sur le parti de Idy : «Le Rewmi n’est pas membre de Bby, il l’a infiltré pour faire un hold-up»

A Thiès Talla Sylla a décidé d’affronter le Rewmi sous la bannière de Waa Thiès. Le maire sortant de la Ville a dénoncé l’accaparement des collectivités par Idrissa Seck qui, selon lui, veut opérer un «hold-up» contre Benno bokk yaakaar. Comme annoncé par Le Quotidien, le maire de Thiès sortant a été zappé au profit de Yankhoba Diattara, par Macky Sall. Un coup dur pour Talla Sylla qui comptait sur le président de la République pour rempiler. Le Quotidien
Thiès, Talla Sylla tire sur le parti de Idy : «Le Rewmi n’est pas membre de Bby, il l’a infiltré pour faire un hold-up»
A travers une audience publique, il a, donc, annoncé la création d’une liste parallèle pour aller à l’assaut de la Ville. «Le Rewmi n’est pas membre de Bby, il l’a, au contraire, infiltré. Le Rewmi assiste à des réunions nationales pour préparer sa stratégie pour faire un hold-up. Notre rôle est de protéger le président de la République et Bby en identifiant les faussaires, les infiltrés et en cherchant à trouver ceux qui sont engagés sincèrement à la cause du Sénégal et du Benno, en les invitant autour d’une table pour échanger en toute dignité, en tout respect, pour aller dans le sens de construire ensemble une liste sous la bannière de la coalition dénommée Waa Thiès».

Talla Sylla se veut clair : «Personne ne peut m’empêcher d’être candidat à la Ville de Thiès. Et Idrissa Seck prendra définitivement sa retraite politique au soir des élections, car il va perdre Thiès.» Il constate, en effet, que depuis «le référendum de 2016, le Rewmi est en chute». Et, ajoute-t-il, «la Présidentielle de 2019 est apparue comme un moment de rupture dans cette chute, mais elle était singulière et particulière».

Il est convaincu que le résultat de ce scrutin «n’était pas celui d’un homme, mais d’un candidat soutenu par 21 autres candidats». Il en déduit que c’est après avoir analysé ces résultats que l’actuel président du Cese a décidé de se ranger derrière le Président pour espérer garder dans leur escarcelle, la ville de Thiès. Talla Sylla qui annonce avoir déjà déposé sa caution dit pourtant être «en phase avec le Bby et son chef».

Il a vigoureusement dénoncé, en outre, «l’accaparement» des trois communes et de la Ville par le Rewmi. «Lorsqu’on a donné la place de Aminata Touré à Idy, et celle de Ndèye Tické Ndiaye à Diattara, le Rewmi devrait avoir un compagnonnage sincère. On va vers des élections locales après les discussions, avec plusieurs entités, entre la Ville et les trois communes, la Ville et une commune devraient revenir à Bby et les deux autres communes à Rewmi. Mais ils ont refusé et le Président s’est mis d’accord avec eux pour ne pas gâcher le compagnonnage», a-t-il souligné.
Le Quotidien



from Leral.net - S'informer en temps réel https://ift.tt/3weuqU9
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire