Bizarreries des investitures à Tivaouane : La COJER relève des candidats des listes parallèles en doublon sur la départementale de Bby - THIESACTU

Breaking

lundi 8 novembre 2021

Bizarreries des investitures à Tivaouane : La COJER relève des candidats des listes parallèles en doublon sur la départementale de Bby

Zappés de la liste départementale des investitures de la coalition Benno Bokk yaakaar (Bby), les membres de la Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer) de Tivaouane a laissé éclater sa grosse colère. Coordonnateur de la Cojer départementale, Papa ibrahima Niang a révélé que des investis sur les listes parallèles au niveau de la commune figurent sur la liste départementale de la coalition Bby.
Bizarreries des investitures à Tivaouane : La COJER relève des candidats des listes parallèles en doublon sur la départementale de Bby
Dans le département de Tivaouane, le consensus est loin d’être scellé autour de la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby). En effet, la Convergence des Jeunesses Républicaines (Cojer) est montée au créneau «pour dénoncer des manquements » liés à l’absence de quota réservé à la Cojer, comme de coutume.

Au même moment, souligne le coordonnateur départemental de la Cojer, Papa Ibrahima Niang, des personnes investies sur les listes communales de la Convergence Patriotique pour la Justice et l’Equité (Cpje) du député Demba Diop dit Diop Sy et de And Défar Tivaouane d’Abdoulaye Ndiaye Ngalgou figurent sur la liste départementale de la coalition Bby.
Et il se désole du fait que ces listes sont en compétition au niveau communal avec celle de Bby dirigée par Mamadou Sy Mbengue. Un tel cocktail, souligne le coordonnateur de la Cojer départementale, peut engendre de réels risques de votes sanctions, si des correctifs ne sont pas apportés.

Papa Ibrahima Niang. n’a pas manqué de rappeler que lors des investitures pour les élections locales de 2014, le même cliché s’était produit et à l’époque, la liste de Bby allait être boycottée, n’eût été l’intervention de Abdou Ndéné Sall, C’est ainsi que les jeunesses républicaines s’étaient mobilisées finalement pour battre campagne et faire gagner la liste Bby. Pour les investitures de 2021, il souligne que toute la jeunesse républicaine s’est rangée derrière la décision du Président Macky Sall, de reconduire la présidente sortante Seynabou Gaye Touré.

«Elle n’a trouvé rien de mieux à faire que d’adopter un comportement inélégant et irrespectueux, en abusant de ses prérogatives de mandataire. Ainsi, elle a refusé la mise en place d’une commission d’investiture, en concertations avec les responsables politiques de Benno Bokk Yaakaar, préférant s’enfermer dans son bureau avec ses hommes de confiance pour confectionner cette liste», fulmine Monsieur Niang.

Lui et ses camarades désignent Seynabou Gaye Touré comme la seule responsable en cas de défaite de la liste de Bby, pour avoir abusé de ses prérogatives et investi sur la liste de la coalition des responsables des listes dites parallèles du département. Le coordonnateur indique par ailleurs que le comité exécutif de la Cojer départementale a adopté une posture de rejet de la liste déposée par la candidate Seynabou Gaye Touré.
Après avoir suggéré aux autorités du parti d’aller dans le sens d’apporter les correctifs, la Cojer s’est donné rendez-vous à la publication définitive de la liste, pour toute décision à prendre.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3ETICF1
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire