Elections locales : Cissé Lô, une absence douteuse qui apaise le climat politique - THIESACTU

Breaking

mercredi 10 novembre 2021

Elections locales : Cissé Lô, une absence douteuse qui apaise le climat politique

En « transférant » sa base électorale de Mbacké, où il s’est fait quasiment chasser, à Yoff, Moustapha Cisse Lo ne s’était pas simplement braqué contre Abdoulaye DIOUF SARR. Il s’est également déclaré candidat à la ville de Dakar.
Elections locales : Cissé Lô, une absence douteuse qui apaise le climat politique
«Je suis de Dakar. Cette interview se fait dans ma maison. Je vote à Yoff avec ma famille. Rien que cette semaine, pour des frais de dédouanement en véhicules, j’ai payé près de 50 millions. Je suis un contribuable. Est-ce que l’argent que je contribue, je dois laisser n’importe qui gérer ça ? Des gens qui n’ont pas de case à Dakar, habitent chez leur père et n’ont jamais contribué, jouent au¬jour¬¬¬d’hui aux grandes gueules…

Aucun député, encore moins un ministre, ne saurait prétendre avoir fait quelque chose pour les populations de Yoff et la vérité éclatera durant les locales prochaine », avait-il notamment lancé, décidé à prendre la place du ministre de la Santé dans la mare de qui il ne cessait de jeter d’énormes pavés.

Se disant déterminé à briguer les suffrages des Dakarois, l’alors premier vice-président de l’Assemblée nationale avait même anticipé sur les investitures.

En 2019 déjà, il déclarait « même le président Macky Sall ne peut pas m’empêcher de me présenter à ces élections, parce que je l’avais soutenu quand il briguait le suffrage des Sénégalais pour la magistrature suprême ». Une preuve qu’il était prêt à désobéir au président de l’APR et de Benno Bokk Yaakaar.

Cependant, depuis que la date des élections locales a été rendue publique, et avec tout ce que cela suscite comme réactions, personne n’entend Cissé Lo. En effet, aphone comme une carpe, le député s’est emmuré dans un silence assourdissant et n’a été aperçu nulle part lors des investitures. Ce qui laisse croire qu’il n’est présent sur aucune des listes présentées par Benno Bokk Yakaar sur l’étendue du territoire et qu’il n’entend pas non plus participer au scrutin sous la bannière du mouvement Horizon 2020 qu’il avait créé pour justement prendre part à ces locales.

Ainsi, Macky Sall qui a jeté son dévolu sur Abdoulaye Diouf Sarr, a donc trouvé l’antidote à même de calmer les ardeurs de son tonitruant camarade de parti.

Reste maintenant à connaitre le nom de ce vaccin qui a réussi à sortir du jeu des locales l’ancien président du parlement de la CEDEAO. En tout cas, au regard de ses faits d’armes aux élections municipales et départementales de 2014, Moustapha Cisse Lo risque de ne manquer à personne.
Walfgroupe



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3n1gvOb
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire