Fatick Retrait du mandat de Bby au maire de Diouroup : Ivre de colère, Abdoulaye Ndior exige sa réhabilitation - THIESACTU

Breaking

jeudi 4 novembre 2021

Fatick Retrait du mandat de Bby au maire de Diouroup : Ivre de colère, Abdoulaye Ndior exige sa réhabilitation

Dans 14 des 17 communes du département de Fatick, les maires sortants ont été investis par Benno bokk yaakaar (Bby) pour se succéder à eux-mêmes, sans tenir compte de leur bilan respectif. Si à Djilas où le maire, El hadj Ndour,vit à l’étranger et à Palmarin où le maire, Louis Seck, serait toujours un membre du Pds, l’éviction de ces édiles est compréhensible, à Diouroup, en revanche, cela semble faire désordre.
Fatick Retrait du mandat de Bby au maire de Diouroup : Ivre de colère, Abdoulaye Ndior exige sa réhabilitation
Puisqu’ici, Tamsir Faye, Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej), a été préféré au maire sortant, Abdoulaye Ndior. Ce dernier, blessé dans son amour propre, est sorti de ses gonds pour s’insurger avec véhémence contre ce qu’il assimile à une «forfaiture ».

Ainsi, à l’occasion de la conférence de presse qu’il a animée samedi dernier, il a demandé solennellement à son mentor Macky Sall de lui restituer, au plus vite, le mandat de Bby dont il se considère être le dépositaire «légitime».

Bouillonnant de colère, Abdoulaye Ndior a fait part de sa grande surprise lorsque, le jeudi 28 octobre, vers 16h, Mor Ngom lui a signifié que le mandat de Bby a finalement été confié à Tamsir Faye. Alors que, renseigne-t-il, plusieurs responsables de l’Apr l’avaient informé auparavant que c’est lui qui était choisi pour conduire la liste de Bby.

«Le mandat a été remis à quelqu’un qui n’a pas encore de carte d’électeur, un arriviste qui n’est entouré que par des transhumants qui passent tout leur temps à insulter les dignes responsables de Bby qui sont là ; et cela, nous ne l’accepterons pas», prévient-t-il.

Avant de lancer une autre pique à Tamsir Faye : «Son seul mérite, c’est d’avoir des copains et coquins dans l’entourage du président de la République.»

Non sans dire à qui veut l’entendre que, dans tous les cas, il ira aux élections pour préserver son fauteuil.
Le Quotidien



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3CMCe1B
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire