Interdiction de l’utilisation des jeunes: Le CJGMP magnifie l’appel du Khalife de Médina Baye - THIESACTU

Breaking

dimanche 21 novembre 2021

Interdiction de l’utilisation des jeunes: Le CJGMP magnifie l’appel du Khalife de Médina Baye

Le collectif des jeunes de la grande majorité présidentielle (CJGMP) était ce week-end, dans la région de Louga dans le cadre des préparations des élections où ils comptent faire gagner, avec brio, les listes de la coalition « Benno Bokk Yakaar ». Après la région de Thiès, les camarades de Moustapha Ndiaye ont, cette fois-ci, mis le doigt sur les importantes réalisations du Président Macky Sall dans tout le Ndiambour. Ils ont profité de l’occasion offerte par la petite caravane organisée à Guéoul pour foudroyer et avertir le groupe Y’en a marre.
Interdiction de l’utilisation des jeunes: Le CJGMP magnifie l’appel du Khalife de Médina Baye
En tournée dans la région de Louga, le Collectif des jeunes de la Grande mouvance présidentielle (CJGMP) vante les réalisations de Macky Sall et noie l’opposition et le groupe Y’en a Marre. «Les sénégalais ont marre du mouvement ‘’Y’en a marre’’. Entre lobbying, trafic, détournement et corruption, l’état doit traquer ces délinquants et les mettre hors d’état de nuire».

« Ce mouvement est constitué de types dangereux qui ne représentent absolument rien dans ce pays. Ils sont des personnes qui veulent occuper l’espace médiatique pour se refaire une virginité qu’ils ont perdue depuis que leur deal sur les visas et passeports diplomatiques », décoche le président dudit collectif et coordonnateur des jeunes de Manko Wattu Sénégal (MWS).

Il s’agit pour eux, d’un week-end riche en activités, c’est ce que les jeunes de la grande majorité présidentielle ont passé dans la région de Louga. Entre sensibilisation sur les grandes réalisations du chef de l’Etat et déroulement de stratégies politiques pour réduire à néant les initiatives de l’opposition, Moustapha Ndiaye et ses camarades se disent prêts à tout pour faire gagner toutes les communes à la coalition Bby et octroyer zéro commune à l’opposition.

«Nous avons fait un tour d’horizon sur les acquis immenses réussis par le président Macky Sall. Nous pouvons dire que c’est dans la région de Louga que commence l’émergence, avec le développement d’un vaste réseau de forages, des addictions d’eau jusque dans le ranch de Dolly où pratiquement tous les éleveurs font chapeau bas au Président Macky Sall. Des grandes routes goudronnées accompagnant les réseaux d’éclairage public, sont réalisées par la mairie, le PUDC, le Puma et l’Agence sénégalaise pour l’électrification rurale (Aser). Ces infrastructures font de la capitale du Ndiambour une région où il fait bon vivre. Sans oublier, sur le plan social, les bourses de sécurité familiale, la CMU et les importantes offres d’emploi dans le cadre du programme ‘’kheuyou ndaw gni’’.

Bref, les populations de Louga, heureuses de voir toutes ces initiatives sortir de leurs terres, peuvent dire stop à l’opposition dans sa quête de briguer des mairies. «Ils risquent de se retrouver avec zéro commune», raille Moustapha Ndiaye. Qui invite toutes les sensibilités politiques de la mouvance présidentielle à taire les querelles intestines, et faire bloc derrière le Ministre Moustapha Diop, investi comme tête de liste de Bby. Cet appel à l’unité va surtout chez les jeunes qui se réclament de Macky Sall. Ils sont tous invités à suivre le Ministre Moustapha Diop, la voix officielle qui est reconnue par le Président ».

Par ailleurs, le collectif compte barrer la route aux jeunes de Y’en marre. «Nous allons faire face à ces truands d’une autre époque. Les sénégalais ont enfin découvert leur sale besogne qu’ils exerçaient sur les honnêtes citoyens en procédant à des trafics de toutes sortes. Nous allons leur faire face la prochaine fois qu’ils s'aventurent à organiser des marches ou autres. Des moins que rien ne peuvent rien réussir dans ce pays, tout comme Barthélémy Dias qui continue de rêver. Il faut que ce bandit descende sur terre et sache qu’il ne peut plus remporter une élection dans ce pays, encore moins la mairie de Mermoz ou la Ville de Dakar», se disent les jeunes de Macky.

La déclaration de Louga a pris fin par l’appel du khalife général de Médina Baye que le collectif a magnifié. En interdisant aux politiques d’utiliser les jeunes à des fins purement politiciennes, le Khalife a encore prouvé tout le bien qu’on pense des chefs religieux. Chaque jour, ils invitent les citoyens à la culture de la paix. «Les jeunes membres du collectif apprécient et comptent appliquer à la lettre toutes ces recommandations du khalife de Kaolack», rassure le coordonnateur Moustapha Nfiaye, Président des jeunes de la Coalition Manko Wattu Sénégal.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3cExNuc
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire