Interdiction des listes parallèles: Pourquoi Mame Mbaye Niang défie-t-il ouvertement Macky Sall ? - THIESACTU

Breaking

jeudi 4 novembre 2021

Interdiction des listes parallèles: Pourquoi Mame Mbaye Niang défie-t-il ouvertement Macky Sall ?

Malgré l’interdiction faite par le Président Sall de constituer des listes parallèles au sein de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY), son chef de Cabinet continue à investir ses candidats sous la bannière de « Sénégal 2035 ». Ce qui amène à se poser cette question : D’où Mame Mbaye Niang tient-il donc l’audace de défier ouvertement Macky Sall ? Une question qui occupe actuellement tous les esprits..."Le Témoin"
Interdiction des listes parallèles: Pourquoi Mame Mbaye Niang défie-t-il ouvertement Macky Sall ?
Mame Mbaye Niang est une énigme sur laquelle doivent se pencher les analystes politiques.

On savait qu’il était la gorge profonde du Palais. Il annonçait les limogeages des pontes et ne se trompait jamais. Amadou Bâ et Mimi Touré en savent quelque chose. A longueur de plateaux, deux mois avant leur éjection de la sphère présidentielle, Mame Mbaye Niang avait annoncé urbi et orbi qu’ils allaient quitter l’attelage gouvernemental ou leurs « stations ».

Il avait taillé en charpie Mahmoud Saleh, l’influent directeur de Cabinet du Président, l’appelant à travers les ondes à démissionner pour mettre à l’aise le Président, car il n’aurait pas les diplômes requis pour le poste. Alors que Macky Sall a fini de trancher son casse-tête dakarois en investissant Abdoulaye Diouf Sarr à la mairie de Dakar, Mame Mbaye Niang s’en est pris vertement à ce dernier, le traitant d’incompétent qui n’aurait rien réalisé dans sa commune de Yoff.

Le chef de Cabinet de Macky Sall investit ses candidats sur sa liste « Sénégal 2035 », sans qu’une seule voix se fasse entendre au sein de la majorité présidentielle pour le rappeler à l’ordre. Comment cette majorité présidentielle espère-t-elle gagner si elle divise ses voix ?

Macky Sall, en politicien aguerri, le sait mieux que quiconque. La capitale n’est jamais acquise d’avance au pouvoir. Mais pourquoi diantre n’arrête-t-il pas son chef de Cabinet ? Mame Mbaye Niang est-il parrainé par Macky Sall ou voudrait-il faire gagner l’opposition à Dakar ?

Mame Mbaye Niang voudrait faire gagner l’opposition à Dakar qu’il ne s’y prendrait pas autrement. On se rappelle, lors de sa démission du gouvernement avec fracas médiatique, le Premier ministre Dionne en personne était allé chez lui pour le convaincre de revenir sur sa décision. Le sieur Mame Mbaye Niang n’est pas connu pour ses compétences techniques impressionnantes.

Loin s’en faut ! Ni également, pour son expertise politique indispensable. La question que tous les observateurs se posent est celle-ci : d’où Mame Mbaye Niang tient-il alors l’audace de défier ouvertement Macky Sall ? Pour un responsable du parti au pouvoir avec qui nous avons discuté, si son camarade Mame Mbaye Niang ose défier publiquement son patron Macky Sall, c’est parce qu’il a de bonnes raisons de le faire.

« Ne nous voilons pas la face. Mame Mbaye Niang a de bonnes raisons de s’entêter malgré les menaces et injonctions du président de la République, dont il est le chef de Cabinet. Soit c’est notre leader qui lui a donné feu vert soit il s’en fout de ses injonctions, pour une raison ou pour une autre », analyse ce grand responsable de l’Apr. Lequel estime d’ailleurs que le message que Mame Mbaye Niang fait passer est dangereux.

Il s’explique en ces termes : « Son entêtement à aller sous la bannière de « Sénégal 2035 » semble d’ailleurs être une des raisons qui ont poussé d’autres responsables du parti et de la coalition, à créer des listes parallèles ».

Pr. Moussa Diaw : « La détermination de Mame Mbaye Niang explique le manque de vigueur du Chef de l’Etat vis-à-vis de ses collaborateurs »

Pour le professeur Moussa Diaw de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, nul ne connaît le soubassement de la candidature de Mame Mbaye Niang à la mairie de la ville de Dakar. Mais son attitude laisse, selon lui, à désirer.

« Son attitude semble inciter les autres responsables et membres de leur coalition, à créer des candidatures parallèles », estime l’enseignant chercheur en politique à l’UGB. En effet, la détermination de Mame Mbaye Niang explique quelque part, à en croire Pr. Moussa Diaw, le manque de vigueur du Chef de l’Etat vis-à-vis de ses proches et collaborateurs. Et M. Diaw de développer: « Si le chef de cabinet du président de la République ose se présenter parallèlement à ces élections et sous une autre bannière que Benno Bokk Yakaar, c’est parce qu’il a un soutien quelque part. À mon avis, il a dû avoir l’aval du président de la République... Parce que c’est trop flagrant le fait qu’il défie frontalement le président de la République. Un défi qui semble faire tache d’huile dans la mesure où les listes parallèles sont nombreuses au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar. Mais, est-ce que ce n’est pas une stratégie du Chef de laisser tout le monde se présenter ? », se demande le professeur à l’UGB.

Dans tous les cas, le professeur Moussa Diaw pense que cela fait désordre. « C’est comme si la coalition n’a pas la parole. Cette fragmentation risque de fragiliser la coalition Benno Bokk Yakaar », analyse en conclusion l’enseignant chercheur en politique, Moussa Diaw.

Mame Mbaye Niang saurait-il des choses sur le président de la République qui empêcherait ce dernier de le canaliser ? OU alors, est-il protégé par la Première dame ? Autant de questions à se poser sur la force de ce proche collaborateur direct du Chef de l’Etat, qui enfreint les interdits de son patron.







Le Témoin



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3GOtIlg
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire