Parrain de la Journée de l’Excellence à Kaolack:: L’intégralité du discours de Pape Mademba Biteye - THIESACTU

Breaking

dimanche 28 novembre 2021

Parrain de la Journée de l’Excellence à Kaolack:: L’intégralité du discours de Pape Mademba Biteye

Parrain de la première édition de la journée de l'excellence qui récompense les meilleurs élèves de la région, Papa Mademba Biteye, par ailleurs Directeur Général de la Senelec a été donné en exemple aux jeunes de Kaolack. Voici l’intégralité de son discours :
Parrain de la Journée de l’Excellence à Kaolack:: L’intégralité du discours de Pape Mademba Biteye
Mesdames et Messieurs,
Chers élèves, chers lauréats,

Mes chers lauréats, je voudrais axer mes propos d’aujourd’hui autour de la notion d’excellence. Car elle est exaltante et elle est si humaine.

Auparavant, je voudrais profiter de cette occasion spéciale pour mettre la lumière sur une famille tout aussi spéciale dans un lieu aussi spécial que sacré et honorable, je veux nommer Médina Baye. Un lieu qui consacre une longue tradition d’hospitalité d’humanité et de vertus spirituelles qui ont fini d’inspirer toute une nation avant de se constituer en référence bien au-delà de nos frontières

Mesdames et messieurs, chers lauréats, chers jeunes apprenants ;
Je voudrais saluer la thématique du jour qui porte comme vous le savez sur les stratégies qu’il faut adopter dans l’optique de la promotion de l’excellence dans nos écoles.
Ce choix n’est certainement pas le fruit du hasard. Il est en parfaite conformité avec les orientations de la réforme du système éducatif sénégalais.

Pour ma part, je reste persuadé qu’une partie importante de la stratégie de promotion de cette excellence repose sur le développement d’une nouvelle narrative qui doit compléter les plans divers et variés que nous avons l’obligation de mettre en place. Elle doit consister à dévoiler et mettre la lumière sur ses vertus et ses mérites pour un peuple comme le nôtre ; et tous les acteurs scolaires doivent se l’approprier.

L’excellence !
Cette fortune qui éclaire les sentiers du devant, cette lumière perçue par les soldats qui s’érigent contre la tyrannie de l’à peu près.

Je veux parler des femmes et des hommes et des jeunes comme vous qui voient l’horizon non pas comme objet d’évasion mais plutôt un espace vierge à conquérir, une page blanche à remplir d’encre lumineuse ; ceux-là même qui aspirent à transformer l’impossible en une autre étape de la perpétuelle odyssée humaine.

Je vous invite, vous exhorte, vous intime même de la toiser, la provoquer, la cultiver parce qu’elle est ou doit être la seuleconstante de l’histoire humaine. Elle doit jalonner nos vies pour leur donner sens et contenu. Elle est l’appel à la découverte de soi, la redécouverte de nos possibilités immenses et de nos capacités qui doivent être à la hauteur des arcanes de l’univers : infinis et envoutants.

Pour notre pays, notre société encore en quête de toujours plus d’autonomie, encore soumise à l’impératif de développement, l’obligation encore et toujours d’assurer à ses filles et fils les fondamentaux d’une existence humaine nous oblige à faire de l’excellence une alliée existentielle.

Oui, il subsiste encore des coins et recoins de notre cher Sénégal certains voudraient apprendre, devraient même apprendre et pour qui, cette aspiration si naturelle, si humaine reste encore un vœu pieux.

Cette invitation à l’excellence est un cri du cœur adossé à une conviction que nous sommes capables de transcendance en tant que peuple, que vous êtes capables de transcendance en tant qu’élèves, avec la fougue de la jeunesse, la générosité dans l’effort inhérente à la tendresse de l’âge et la souplesse de l’esprit dans cette phase de la vie.

Je reste convaincu que l’excellence n’est pas simplement le rejet de la médiocrité. C’est un combat acharné, sans merci contre son emprise dans notre quotidien, dans nos sillons et dans notre environnement. Et ce combat se doit d’avoir lieu en soi, chez soi et autour de soi. L’école, pour cette raison, constitue l’antre idéal pour semer chez nos jeunes les germes de cette inclinaison salvatrice pour tout un peuple, toute une communauté et toute une nation destinée à survivre dans ce monde redoutable et implacable qui est le nôtre.

Je demeure confiant et plein d’espoir, car j’ai vu des jeunes vaincre des obstacles ; des jeunes hommes et des jeunes filles déterminés, mus par la volonté intouchable de ne pas se laisser définir par des circonstances qu’ils n’ont pas choisies, conscients de leur possibilité et accrochés à un désir de s’affranchir de l’arbitraire.

Le Sénégal vous recherche. Le Sénégal va travailler pour vous trouver et vous guider et vous supporter. Le Sénégal va vous accompagner. Le Sénégal va vous encourager. Le Sénégal va vous soutenir dans votre quête de graal. Son destin en dépend.

Je m’adresse à vous directement en tant que parrain, oncle, grand frère et tout simplement admirateur. Un admirateur conscient de vos capacités insoupçonnées et déterminé à vous rappeler que vous avez un trésor entre les mains et une lourde responsabilité qui va avec.

Ayez confiance en la puissance de vos esprits et de toutes les possibilités qui s’offrent à vous dans un futur qui est encore à conquérir. Faites en sorte d’élever ce même esprit aux cimes de la connaissance et le faire briller comme l’avait réussi Guillaumet qui affirmait dans « Vol de nuit », ce célèbre ouvrage de Saint-Exupéry, je cite : « Ce que j’ai réussi, aucune bête ne peut le réussir. » fin de citation. C’est à cela que je veux vous inviter, la sublimation de l’esprit humain à travers l’excellence. Vous pouvez le faire, comme le Professeur Cheikh Anta Diop qui a bataillé toute sa vie pour en démontrer la nécessité quand il exigea de la jeunesse africaine de s’armer de savoir jusqu’aux dents pour se libérer.

Le culte de l’excellence peut être notre bouclier contre les dérives de l’indécence, les récurrences des invectives dans le discours social et l’adoption tous azimut des raccourcis pour résoudre nos différents problèmes. Le culte de l’excellence, comme devise de la jeunesse nouvelle que vous incarnez, est l’ultime sanctuaire d’un peuple balloté par les tourbillons d’un monde agressif, désemparé et désespéré.

Mes chers lauréats, l’invitation à l’excellence est aussi un vibrant plaidoyer pour la reconquête du sens de la décence ; enrichir le verbe pour purifier la parole, cette externalité humaine, ce liant social qui nous est propre et qui doit être le prédicat à la bienséance et la bienveillance.

Ici à Kaolack, des figures de proue ne manquent pas, notamment dans notre histoire tapissée de grands hommes caractérisés par l’incarnation de l’excellence qui n’a cessé de scintiller dans leur comportement tout le long de leur vie. Des hommes du temporel mais aussi des hommes du spirituel. On aura toujours à apprendre en tournant le regard vers un fils du pays comme Valdiodio Ndiaye qui restera à jamais associé à l’indépendance de tout un peuple, tout un pays, le Sénégal. Il n’aurait point conquis cette place légitime qui lui revient dans le référentiel national, si ce ne fut sa volonté de toujours exceller dans le service qu’il devait rendre et l’attitude qu’il devait adopter en toutes circonstances.

Tournez le regard vers le vénérable Cheikh Al Islam Elhadj Ibrahima Niasse et ses œuvres qui, au moment où je vous parle continuent d’inspirer et de guider des hommes et des femmes d’iciet d’horizons lointains. Il ne poursuivait pas simplement l’excellence, il avait pris l’option d’être l’excellence, dans ses gestes et dans ses paroles.

Voyez-vous, chers lauréats, en ces temps de grands changements qui pointent à un horizon qui s’approche de plus en plus, je veux vous amener à prendre possession de l’arme la plus efficace pour l’humain pour se donner espoir dans l’existence. C’est ce qui justifie cet éloge de l’excellence qui sous-tend mon propos d’aujourd’hui.

Vous le savez sans nul doute, notre pays est à l’orée de temps nouveaux aussi riches en défis qu’ils sont pourvus d’opportunités historiques. Les découvertes récentes d’importantes ressources gazières et pétrolières nous interpellent, vous encore plus les jeunes. Et ce rendez-vous du temps de la nation requiert votre présence car nous ne pourrons nous contenter du bon seulement pour le capitaliser, nous devons être excellents pour garder la tête haute à l’autel de l’histoire. Nous comptons sur vous pour hisser l’étendard du pays de la Téranga au sommet du concert des nations.
Le Président de la République SEM Macky Sall, qui est lié de manière viscérale à cette terre Kaolackoise d’où il est parvenu à se hisser au sommet de l’Etat par la seule force de sa quête d’excellence compte sur vous. Lui qui a fait de l’émergence du Sénégal son crédo et son objectif est convaincu que cette aspiration est à notre portée si nous faisons de l’excellence notre compagne permanente. Pour rappel, il n’était pas immergé dans des conditions privilégiées pour réussir mails il l’a fait. Il compte sur vous.

Je garderai à jamais le souvenir de cet immense honneur qui m’a été fait d’être le parrain de cette première édition de la journée de l’Excellence dans ma ville natale, ville que je porte dans le tréfonds de mon être et pour laquelle je suis non seulement prêt à tout donner mais surtout disposé à toujours me mettre à son service avec les jeunes en priorité. Je veillerai à ce que ma relation avec vous, les jeunes, espoirs de la nation, soit celle d’un support infaillible, d’ailleurs je suis honoré de vous informer que je mets à votre disposition du matériel scolaire et des équipements académiques dans la perspective de votre quête légitime d’excellence. Surtout je vous voue une admiration sans bornes.

Je ne peux qu’exprimer dans ces propos conclusifs ma profonde gratitude à l’endroit de l’Inspecteur d’Académie de Kaolack et toute la Communauté éducative pour avoir porté son choix sur ma modeste personne pour être le parrain de cette première édition 2021 de la journée de l’excellence. C’est un honneur que je mesure à sa juste valeur.

Cette même gratitude vaut pour ma famille, les populations de Kaolack, mes collaborateurs de Senelec qui m’ont soutenu dans cette entreprise et les nombreux amis et sponsors qui sont venus nombreux, des quatre coins du Sénégal pour m’accompagner aujourd’hui et exprimer ainsi leur touchante affection à mon égard.

Mes jeunes lauréats, soyons les porte-étendards d’un Sénégal, qui, désormais veut s’élever à travers l’excellence.
Je vous remercie de votre attention et vous félicite de tout mon cœur.

Papa Mademba Biteye



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3xJQd6V
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire