Polémique autour des investitures à Thiès : El Hadji Ousseynou Sène tente de resserrer les rangs de Bby dans la zone nord - THIESACTU

Breaking

mercredi 24 novembre 2021

Polémique autour des investitures à Thiès : El Hadji Ousseynou Sène tente de resserrer les rangs de Bby dans la zone nord

Les investitures pour les prochaines élections locales ont été très douloureuses dans le camp présidentiel à Thiès, aujourd’hui complètement éparpillé, ce qui peut entraîner des votes sanctions. Mais pour El Hadji Ousseynou Sène responsable de l’Alliance pour la République (APR) de Diakhao-Thialy, il n’est pas question de croiser les bras devant ce risque. Et c’est fort de ce constat qu’il a appelé ce week-end tous ses militants en assemblée générale, pour leur demander de resserrer les rangs autour de Benno Bokk Yaakaar.
Polémique autour des investitures à Thiès : El Hadji Ousseynou Sène tente de resserrer les rangs de Bby dans la zone nord
La bataille du nord de Thiès, tant redoutée il y a quelques semaines avec des candidats qui pèsent électoralement très lourd, aura bien lieu, mais sous une autre forme. C’est parce que les investitures sont passées par là et ont complètement dispersé les forces de la grande coalition Benno Bokk Yaakaar, qui vont finalement en découdre à travers plusieurs listes.

Une donne politique pas du tout enviable pour la simple raison que des clichés de ce genre ont toujours entraîné des votes sanctions. Pour le cas d’espèce, le seul fait que d’autres responsables de la mouvance rejoignent d’autres listes est déjà un vote sanction.

C’est pour limiter les dégâts que le responsable de l’Alliance pour la République (APR) dans la zone de Diakhao-Thialy, El Hadji Ousseynou Sène, investi à la quatrième place de la liste proportionnelle, a appelé tous les républicains en assemblée générale, pour tempérer les ardeurs et leur demander de resserrer les rangs autour de Benno Bokk Yaakaar.

Plébiscité avant les investitures par sa base pour être candidat à la mairie de Thiès-Nord, il avait décidé de ne pas afficher une position pour, dit-il, respecter la discipline de parti. Selon lui, c’est cette même discipline de parti qui doit éclairer le chemin de tous les responsables et militants, surtout dans ces moments d’investitures pour des élections de proximité, marquées par des ambitions multiples.

Il a demandé aux militants de ne jamais s’inscrire dans un registre allant dans le sens de dévier du chemin tracé par le Président Macky Sall par ailleurs président du parti et de la grande coalition Benno Bokk Yaakaar. Il ajoute que les listes de BBY à Thiès pour ces élections ne sont pas pour le Rewmi, mais pour toutes les composantes de la coalition. A l’en croire, la nouvelle donne politique liée aux retrouvailles entre le Président Macky Sall et Idrissa Seck commande que la mouvance sorte de ces consultations électorales avec une victoire éclatante, jamais égalée.

L’enjeu aujourd’hui, dit-il, est de faire en sorte que les résultats obtenus par BBY et le Rewmi lors des élections locales de 2014, soit doublés et même triplés ; et tous les responsables doivent faire de cet objectif leur feuille de route. Un message bien perçu par l’assistance qui a pris l’engagement de ne jamais poser un acte déstabilisateur de la grande coalition Benno Bokk Yaakaar
L’As



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3CLfa2n
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire