Suite et pas fin de l’interpellation de Barth : Les moqueries des internautes contre le ministre de l’Intérieur - THIESACTU

Breaking

vendredi 19 novembre 2021

Suite et pas fin de l’interpellation de Barth : Les moqueries des internautes contre le ministre de l’Intérieur

Des internautes s’interrogeaient sur la raison de l’interpellation de Barthélémy Dias par la police. Et surprise, même l’ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye, qui est pourtant avec tous les régimes en place, soutient sur sa page Facebook avoir interrogé plusieurs personnes sur le sujet, mais sans réponse.
Suite et pas fin de l’interpellation de Barth : Les moqueries des internautes contre le ministre de l’Intérieur
Il se demande même comment une personne accompagnée de deux ou trois autres personnes, d’après les images qu’il a visionnées, peut constituer un délit même s’il dit penser à «une marche non autorisée à Dakar». Ce qui encore serait pour lui «trop léger» comme motif.

Les internautes se sont d’ailleurs bien moqués de ce communiqué du ministre de l’Intérieur qu’ils qualifient de «réchauffé» car déjà connu de tous les Sénégalais. La pandémie de Covid-19 est passée par là ! C’est pourquoi un internaute en commentaire au post de Cheikh Tidiane Dièye affirme qu’ils (Ndlr; les gens du pouvoir) veulent juste « faire basculer ce pays dans la terreur pour être craints et ainsi faire un boulevard à Diouf Sarr jusqu’à la ville ».

Pour cet internaute, il ne faut jamais imaginer que la politique est une affaire de gentlemen ou de gentleman agreement dans ce pays où une élection est une expression populaire.

En tous les cas, Serigne Mbacké Ndiaye demande d’arrêter de créer des situations conflictuelles dont le seul perdant serait le président Macky Sall.
Parce que, dit-il, « ceux qui sont à la base de beaucoup de conflits laissent la patate chaude entre les mains du président ».

D’ailleurs, dans l’intime conviction de cette démocratie apparemment équidistante de l’arbitraire, « on ne peut pas empêcher à un citoyen de marcher seul ou accompagné de deux concitoyens». Mais si, mais si : s’il n’appartient pas à Benno Bokk Yaakar et ne crie pas : vive Macky Sall !



Le Témoin



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3CwJbms
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire