Violences physiques et verbales: Ce que le Pastef a enregistré depuis sa création venant de Macky Sall et ses proches ! - THIESACTU

Breaking

mercredi 24 novembre 2021

Violences physiques et verbales: Ce que le Pastef a enregistré depuis sa création venant de Macky Sall et ses proches !

Avec 14 morts enregistrés dans des violences en mars, Macky Sall est le président le plus meurtrier que le Sénégal ait connu. C’est la conviction du leader du Pastef qui faisait face à la presse ce mercredi 24 novembre 2021. Selon Ousmane Sonko, des violences multiformes, physiques comme verbales, le Pastef en enregistre quotidiennement.
Des violences multiformes, physiques comme verbales, depuis sa création, le Pastef et ses membres en notent quasi quotidiennement. Ousmane Sonko, le leader du Pastef en point de presse, a dressé une liste pas exhaustive, pour donner un aperçu de ce qu’ils vivent quotidiennement. Macky Sall a-t-il déjà condamné une violence contre nous ?, demande-t-il. Non, selon lui, pour avoir la cote chez Macky Sall, il faut insulter Ousmane Sonko

Voici quelques dates repères des violences qu’ils ont subies:

Le 29 août 2016, est la date de son renvoi de la Fonction publique sans aucun motif, par Macky Sall, qui s’est ensuite envolé vers le Kenya.

06 octobre 2018, l’assassinat de Sokhna Mariama Sagna, et malheureusement, on a essayé de ternir son image au lieu d’ouvrir une enquête. A ce jour, rien…

Octobre 2018, toujours, même la maison de sa famille a été attaquée, des fiches de parrainages arrachées sans aucune enquête ouverte….

Janvier 2019, leur siège attaqué, les vandales identifiés, l’affaire étouffée,…

Début février 2019, des blessés à Saint Louis, ville du beau-frère du Président, mais rien !

10 février 2019 aussi, interdiction d’entrer au quai de Saint Louis est faite à son convoi, qui finira par être attaqué.

A Fatick, des militants du Pastef seront pris pour cible, un homme aux jambes brisées suit toujours des traitements

18 février 2019, c’est Mountaga Sy qui a envoyé des nervis contre son convoi.

Mars 2021, les violences constatées, avec des chars de combats qui entourent son domicile.

Des nervis ont été recrutés avec siège au PS et à l’APR, avec 9 morts enregistrés.

14 morts enregistrés, Macky Sall, le président le plus meurtrier du Sénégal

A cela s’ajoutent les violences et attaques subies par le Pastef à Ziguinchor, dont l’un poignardé au cou.

Pour Ousmane Sonko, la violence d’Etat est plus que présente comme la Gendarmerie et la Police n’interviennent que quand les proches du camp présidentiel sont dominés :

Des arrestations tous azimuts : l’injustice est la première source de violence !

Et pourtant, ses insulteurs sont très médiatisés, dans les journaux, sur les plateaux de télés et autres, même s’il salue le professionnalisme de la majorité des médias…



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3FIhBor
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire