Evénements meurtriers de mars 2021 : Macky Sall enterre la commission d’enquête annoncée par Sidiki Kaba - THIESACTU

Breaking

jeudi 9 décembre 2021

Evénements meurtriers de mars 2021 : Macky Sall enterre la commission d’enquête annoncée par Sidiki Kaba

Après avoir envoyé au front son ministre des Forces armées pour annoncer la mise en place d’une commission d’enquête sur la tragédie de mars 2021, le Président sénégalais rétropédale et s’en limite à l’aspect judiciaire.
Evénements meurtriers de mars 2021 : Macky Sall enterre la commission d’enquête annoncée par Sidiki Kaba
Il n’y aura pas d’enquête gouvernementale sur les événements de mars 2021, du moins dans l’immédiat. C’est le Président de la République qui l’a annoncé lors de son entretien avec des médias du Groupe France Média Monde (FFM), en l’occurrence RFI et France24. Selon Macky Sall, « la commission d’enquête attendra dès lors que le dossier est pendant devant la justice. »
 
Après des accusations de viol portées par une employée d’un salon de massage contre l’opposant Ousmane Sonko et la convocation de ce dernier devant un juge d’instruction, des affrontements sanglants avait eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre à Dakar et Ziguinchor en particulier. Le chaos était impressionnant dans la capitale sénégalaise ! Diverses infrastructures et entreprises économiques avaient été détruites par des foules puissantes de jeunes tandis que d’autres, déchaînées, revendiquaient un plus grand respect des libertés d’expression et d’opinion dans l’espace public. Selon les décomptes d’opposants et de membres de la société civile, 14 personnes avaient été tuées, en majorité des jeunes.
 
Après plusieurs jours de silence, le Président Macky Sall était sorti de son silence pour dire, dans un discours télévisé, qu’il avait compris le message des jeunes, non sans dénoncer les actes de vandalisme perpétrés contre des intérêts économiques locaux et étrangers.
 
Au cours d’un point de presse tenu en avril dernier, Me Sidiki Kaba avait annoncé, en grandes pompes, la mise en place d’une commission d’enquête gouvernementale pour « rétablir la vérité et situer les responsabilités » dans l’éclatement des événements. « C’est une commission ouverte aux membres de l’opposition et de la société civile (pour) travailler en toute indépendance sur ce que les uns et les autres ont eu à faire. »
 
Huit mois après, le Président Macky Sall envoie la commission d’enquête aux calendes grecques s’il ne l’a pas tout simplement enterrée.
 
 



Source : https://www.impact.sn/Evenements-meurtriers-de-mar...



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/31Cg6tI
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire