Marche avortée: Y en a marre et l’opposition, nargués - THIESACTU

Breaking

samedi 18 décembre 2021

Marche avortée: Y en a marre et l’opposition, nargués

"La jeunesse de Macky" relève la petitesse des leaders de l’opposition et de Y en a marre. Moustapha Ndiaye, leader de la jeunesse de Macky parle d'union de malfaiteurs et félicite les Sénégalais qui ont refusé de répondre au regroupement de ces malfaiteurs, qui ne savent plus quoi faire, sinon d'en découdre avec les forces de l'ordre.
Marche avortée: Y en a marre et l’opposition, nargués
''Ce sont des fauteurs de trouble qui jouent avec la quietude des Sénégalais, mais ils perdent leur temps parce que cette marche a connu un échec patent, car les jeunes ont montré qu’ils ne sont plus dans ça », a accusé le leader du CJGMP, qui se demande : ''comment peut-on fouler aux pieds une décision de justice qui corrige un « vagabond » et vouloir se mettre à organiser une marche de protestation ?"

"Ces bandits, insiste-t-il, sont dans une autre planète et pensent qu'ils peuvent ameuter le monde pour cela. Ils se trompent lourdement. Et, ils devront être corrigés, au même titre que ce faussaire de trafiquant de passeports''.

Ainsi, il indique que « Yewwi » dans toute sa composante, mérite d'être punie. "Ces gens sont censés connaître la loi, mais ils sont pires que ces jeunes qui pensent que mettre une pression sur les juges, peut les en sortir. C'est des anti modèles érigés en anti démocrates, qui agissent comme des vulgaires bandits''.

"Après avoir fait la prison, Khalifa Sall devrait en apprendre que les détournements et les trafics sont fortement punis dans ce pays. Ousmane Sonko qui est sous contrôle judiciaire et ne peut pas sortir du pays, a un dossier chaud qui devrait lui permettre de se ressaisir. Mais comme ils ont décidé de soutenir de jeunes voyous, on les classe sous ce registre. C'est du pareil au même mais, ils verront qu'ils ne représentent rien", recadre-t-il.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/327uv16
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire