Problématique de l’emploi: Le Dg du Coud s’inquiète du manque d’information des jeunes - THIESACTU

Breaking

vendredi 7 janvier 2022

Problématique de l’emploi: Le Dg du Coud s’inquiète du manque d’information des jeunes

Le Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar, est très inquiet face à l’ampleur du chômage au Sénégal. Toutefois, Maguette Sène trouve que le manque d’information qui frappe les jeunes, est un défaut qui peut parfois les empêcher d’accéder à certains programmes de l’Etat, visant à juguler le fléau.
Problématique de l’emploi: Le Dg du Coud s’inquiète du manque d’information des jeunes
L’Etat développe beaucoup de programmes pour faire face à la problématique de l’emploi des jeunes. Sauf que ces derniers ont toujours du mal à y accéder. La faute, selon le Directeur général du Coud, c’est le manque d’information qui habite cette frange de la population en âge d’entrer sur le marché du travail.

« Avec les différentes institutions mises en place, dont l’objectif visé est la promotion de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes, le Sénégal cherche à tout prix à gérer cette situation. Il s’est trouvé que souvent, c’est le manque d’informations qui fait défaut chez certains jeunes », s’est inquiété Maguette Sène, hier à l’occasion de la finale de la quatrième édition du « Kaay débattre », tenue au sein du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop sous le thème : « Problématique de l’emploi des jeunes en Afrique : cas du Sénégal ».

Dans le même ordre d’idées, souligne "L'As", reconnaît le Dg du Coud, l’emploi des jeunes est un casse-tête au Sénégal, non sans indiquer que la question est au cœur des politiques économiques des autorités du pays. Par ailleurs, rappelle-t-il, dans le but de trouver une solution définitive à cette question, un Conseil présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes s’est tenu le 22 avril dernier, sous la présidence du président de la République, Macky Sall, avec la participation des membres du gouvernement, des représentants des jeunes, des structures dédiées aux financements des jeunes et du secteur privé.

Revenant sur cette quatrième édition du concept « Kaay débattre » qui a vu la participation de 24 équipes, Maguette Sène estime que la pertinence du thème prouve que les organisateurs et les étudiants privilégient la force de l’argument en lieu et place de l’argument de la force, pour trouver des solutions aux problèmes de la société. Ainsi, tenant à rassurer les étudiants participants, il a indiqué que les conclusions issues de ces joutes «Kaay débattre » seront transmises à qui de droit, pour une étude approfondie afin que la problématique de l’emploi des jeunes soit un mauvais souvenir au Sénégal.

Il faut préciser que pour cette édition, la finale opposait des étudiants de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Ucad à ceux de l’Institut Africain de Management.

« Notre ambition est de faire du campus social un espace qui n’aura rien à envier aux hôtels »

Parlant de l’accompagnement apporté par le Coud au projet « Kaay débattre », en vue d’aider les étudiants à défendre leurs idées par des arguments, Maguette Sène a fait noter que l’amélioration des conditions sociales des étudiants reste le cœur de son métier. « De par une gestion concertée et inclusive avec le personnel administratif et les étudiants de l’Ucad, mon combat a toujours été de poser des actes forts dans cet espace d’apprentissage et de diffusion du savoir. Au-delà de l’environnement qui a connu un nouveau visage et de l’intérieur des chambres qui a été modernisé, ajoutée à cela une sécurité renforcée, notre ambition est de faire du milieu un espace qui n’aura rien à envier aux hôtels », a indiqué le Dg du Coud, qui dit miser sur les étudiants afin de travailler dans la synergie, avec eux, pour atteindre cet objectif.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/3f6ivQ9
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire