Tensions sociales à la Rts, à l'Aps et au Soleil : Macky Sall en conclave avec Racine Talla, Thierno Birahim Fall et Yakham Mbaye - THIESACTU

Breaking

mercredi 30 mars 2022

Tensions sociales à la Rts, à l'Aps et au Soleil : Macky Sall en conclave avec Racine Talla, Thierno Birahim Fall et Yakham Mbaye

Du nouveau après l'annulation de la marche que les syndicats des trois médias publics voulaient organiser, jeudi, suite à une médiation du ministre de la Culture et de la Communication.
Tensions sociales à la Rts, à l'Aps et au Soleil : Macky Sall en conclave avec Racine Talla, Thierno Birahim Fall et Yakham Mbaye
On apprend de sources sûres que le Président de la République va recevoir les trois Directeurs généraux de la télévision nationale (Rts), de l'agence de presse nationale (Aps) et du quotidien national (Le Soleil). Trois hommes de confiance de Macky Sall avec qui il chemine depuis la période de son opposition à l'ancien Président Wade.

Selon nos sources, la rencontre devra se tenir vendredi prochain au Palais, en présence du ministre de tutelle, Abdoulaye Diop.
Si à l'Aps, le conflit qui avait pris une tournure violente semble s'être calmé, il n'en demeure pas moins que le Secrétaire général du Synpics, Bamba Kassé, a fait les frais de son opposition à Thierno Birahim Fall qui l'a licencié ainsi que deux autres employées depuis l'année dernière sur fond d'accusation de malversation financière. Par la suite, le syndicaliste a perdu par deux fois devant la justice qu'il avait saisie.

À la Rts et au Soleil, les empoignades entre Racine Talla et Yakham Mbaye et les syndicats sont tout aussi rudes.
À la télévision nationale, un nouveau syndicat pro-Direction générale est même née. Pis ou mieux, Racine Talla s'est assis sur le nouveau Accord-cadre que les syndicats voulaient faire appliquer avec des avantages financiers non négligeables.

À l'Astre national où Yakham Mbaye orchestre une politique d'austérité qui a fait voler en éclat des avantages "indus" à ses yeux, une foule de mesures disciplinaires a mis le feu aux poutres. Il s'agit principalement des licenciements de travailleurs accusés d'être des absentéistes ou de l'avoir injurié, et de son refus de payer un "Fonds commun" : environ deux cents millions de francs Cfa que les travailleurs se partageaient chaque année avant son arrivée en décembre 2017. L'argumentaire de Yakham Mbaye appuyé par le Conseil d'administration étant que la société est déficitaire depuis plus de vingt années, et qu'en cas de bilan positif, ce paiement ne peut se faire qu'avec l'autorisation du Président de la République, ainsi que le veut la loi. On apprend que la conciliation menée cette semaine par l'Inspection du Travail et une rencontre entre les parties au Soleil n'ont rien réglé.
En somme, ce sont des conflits chauds dans les trois médias publics tenus par trois de ses hommes de confiance réputés ne rien vouloir lâcher que Macky Sall aura à examiner avec ces derniers.



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/m7tpzYM
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire