Persécuté de tous bords : Bougane entre le feu de Macky et les flammes de l'opposition - THIESACTU

Breaking

mercredi 6 avril 2022

Persécuté de tous bords : Bougane entre le feu de Macky et les flammes de l'opposition

Difficile est le chemin de Bougane Guèye Dany, leader de la Coalition Gueum Sa Bopp. Stoïque face à la tentative d’un pouvoir qui ambitionne de « réduire l’opposition à sa plus simple expression », Bougane Guèye déroule son agenda dont le plus récent jalon est l’opération « Jokko Tiniäl Macky » pour contrer la précampagne déguisée du pouvoir en vue des Législatives. Elle fut couronnée de succès. Mais face à cette réussite, dans une attitude négationniste, un autre camp de l’opposition tente de diaboliser Bougane. Tribune
Persécuté de tous bords : Bougane entre le feu de Macky et les flammes de l'opposition
Une calomnie sans précédente l’accuse d’avoir acheté des vues sur l’audience durant la projection de son live. Comment ça se fait ? Le ridicule ne tue pas ! Après cette cavale sans succès, on nous parle de messages vocaux partagés sur les réseaux sociaux mêlant le leader de la coalition Gueum Sa Bopp dans l’affaire «Sweet Beauté ». Jusqu’où allons-nous avec ces scènes de manipulations et cette guerre malsaine entre pouvoir et opposition ?

Par définition, un viseur est « un dispositif servant à pointer une arme sur une cible.» Pour transférer cette vision sur le champ politique, c’est presque une lapalissade que de dire qu’Ousmane Sonko et Bougane Guèye Dany sont dans le viseur du régime.

Car après l’affaire Sonko-Adji Sarr avec ses relents politiques où le leader est Pastef à chaque sortie est attaqué de toutes parts par le camp d’en face, (c’est de bonne guerre diront certains), c’est au tour de Bougane de subir l’étau du régime qu’il combat. Après le succès de cette opération « Jokko Tiniäl Macky » comme par hasard, les chaînes de la Sen Tv et de Zik Fm sont suspendues, une manœuvre de Macky qui saute à l’œil.

Avec une endurance insoupçonnée, le leader de Gueum Sa Bopp déroule sa stratégie, mais des fois des coups bas viennent des seconds couteaux du camp de l’opposition qui pourtant porte la même volonté que lui de faire déguerpir le régime de Macky. Infiltrée par un maire sortant aux abois, la coalition Gueum Sa Bopp a certes été entachée pour le revirement inattendu et la transhumance de Bamba Fall qui aujourd’hui fait même l’éloge du régime dont son opposition lui avait valu son expulsion du PS avec Khalifa Sall, Barthelemy Dias et compagnie.

Cet épisode malheureux pour Bougane, un homme qui rechigne même à prononcer le nom de Macky sur les plateaux des médias, lui a valu d’être classé parmi « les pions du régime qui infiltrent l’opposition ». « Bougane Guèye Dany travaille pour Macky», n’hésitent pas à partager des partisans de Sonko dans leur campagne de diabolisation


La dernière tentative est bizarrement tombée dans la même semaine où le Leader de Gueum Sa Bopp a lancé et réussit son opération « Jokko Tiniäl Macky ». Car presque dans la foulée, une info a été véhiculée avec ce commentaire «Bougane a été aperçu chez Adji Sarr», et ce après la réussite de son opération «Jokko Tiñial Macky». Est-ce une tentative étatique de diviser l’opposition ou une volonté du Pastef et de la Coalition Yewwi Askan wi d’entacher un homme devenu un rival depuis qu’il a refusé d’adhérer ? Difficile d’y répondre.

Pour ce proche Bougane, nul doute que le pouvoir attaque avec le blocage des comptes de Dmédia et la suspension des signaux de la Sen Tv et Zik FM, « mais une chose est sure, du côté de l’opposition les pro Sonko nous attaquent avec des «il parait que ou audio non authentifiées », d’un soi-disant religieux qui accuse encore Bougane, tout ça pour ternir sa réputation, alors que le combat est ailleurs». En tous cas, dur est le chemin de Bougane qui, entre pouvoir et Coopposants, marche surtout un terrain miné.

Le Leader de Gueum Sa Bopp pourra-t-il s’en sortir ? Comment sortira t-il de cette tentative d’étouffement du régime ? Cette guerre via les réseaux sociaux, y est-il bien préparé ? Comment convaincra-t-il les Sénégalais sur sa vision et ses nobles ambitions pour l’essor du pays, d’un continent porté par les jeunes ?

Qui vivra verra, nous dit l’adage !
Tribune



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/b6rVLRj
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire