Adama Diouf, président de l’union des associations d’élus locaux charge : «Abdoul Mbaye, Khalifa et Barth sont des transhumants» - THIESACTU

Breaking

mercredi 11 mai 2022

Adama Diouf, président de l’union des associations d’élus locaux charge : «Abdoul Mbaye, Khalifa et Barth sont des transhumants»

L’Association des élus locaux mise en place par l’opposition n’est pas du goût du président de l’Union des Associations d’Elus Locaux (Uael). Selon Adama Diouf, même si Ousmane Sonko et Cie ont le droit de mettre en place le Réseau des Elus Locaux du Sénégal (Reels), l’interlocuteur de l’Etat demeure l’Association des Maires du Sénégal(Ams) et l’Association des Départements du Sénégal (Ads). Car, dit-il, l’Etat travaille de façon structurelle avec lesdites associations.
Adama Diouf, président de l’union des associations d’élus locaux charge : «Abdoul Mbaye, Khalifa et Barth sont des transhumants»
«La création d’une association est permise à chaque personne et entité. Cela est organisé et autorisé par la loi. C’est le cadre institutionnel pour avoir des partenaires avec lesquels nous devons travailler. Le ministère et les élus ont un cadre de concertation qui est l’Union des Associations des Elus Locaux. Et c’est formalisé. Il faut être dans ce cadre-là pour parler au nom des élus locaux», a soutenu Adama Diouf, en marge de la revue sectorielle tenue par le ministère des Collectivités territoriales.

Très en verve, le président de l’Uael s’est virulemment attaqué à l’opposition qui accuse Macky Sall de favoriser la transhumance en accueillant des maires des partis adverses.

«On fustige que certains maires de l’opposition viennent à l’Apr. Mais pourquoi on ne parle pas de ceux qui quittent l’Apr pour rejoindre l’opposition? La transhumance, c’est dans les deux sens. Abdoul Mbaye, Khalifa Sall, Barthélémy Dias étaient à Benno Bokk Yaakaar. »

« Après ils ont transhumé. Pourquoi on jette l’anathème sur ceux qui quittent l’opposition pour aller au pouvoir ? Et ceux qui quittent le pouvoir pour l’opposition, on les appelle comment ? C’est de la transhumance», vocifère monsieur Diouf
L’As



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/wMzhdWH
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire