Remous dans la coalition présidentielle à Diourbel: Bby s’oppose au choix de Malick Fall - THIESACTU

Breaking

jeudi 5 mai 2022

Remous dans la coalition présidentielle à Diourbel: Bby s’oppose au choix de Malick Fall

Très remontés contre le choix fait par le Président Macky Sall sur le député-maire Malick Fall (leur principal adversaire aux dernières Locales) pour être le délégué régional pour le parrainage, les responsables de la coalition Benno Bokk Yaakaar de Diourbel ont tenu à afficher leur opposition. En assemblée générale extraordinaire, le week-end dernier, ils ont menacé de mettre sur pied une liste parallèle.
Remous dans la coalition présidentielle à Diourbel: Bby s’oppose au choix de Malick Fall
En assemblée générale extraordinaire sous la houlette de Diégane Guèye, mentionne L'As, les responsable de Bby se sont opposés au choix de l'édile de la ville, désigné par Macky Sall comme délégué régional pour le parrainage

. Venus des onze communes rurales du département et de la commune de Diourbel, les différents responsables, toutes obédiences confondues, ont refusé de se ranger derrière celui qu'ils ont qualifié de transhumant versatile. «Pour les prochaines Législatives, nous n'allons pas accepter que le Président Macky Sall nous impose Malick Fall comme député à l'Assemblée nationale. Aucun des responsables locaux, ministres, directeurs généraux, n'apprécie le choix de Malick Fall», affirme Abdou Diagne, maire sortant de Tocky. «Depuis 2012, nous manifestons notre soutien indéfectible au Président Macky Sall. Mais nous ne pouvons pas être d'accord avec le choix de Malick Fall comme délégué régional de notre coalition, encore moins pour diriger notre coalition. Celui-ci, qui avait dit à tout le monde durant la campagne des Locales que Macky Sall faisait la promotion de l'homosexualité, ne peut pas nous représenter à l'Assemblée Nationale. Nous ne l'accepterons jamais. En vérité, nos députés ne nous ont servi à rien. Que Macky Sall ne se permette pas de choisir pour nous !» tonne Mara Diop de Ndindy.

Plus virulent que ses camarades, Allé Lome de Ndankh Sène avertit : «Si le Président Macky Sall ne revoit pas sa copie, nous allons sortir de la coalition pour aller aux Législatives avec une liste parallèle. Nous ne pouvons pas accepter que le Président Macky Sall choisisse comme délégué pour le parrainage Malick Fall qui, pendant toute la campagne des Locales, l'a accusé de promouvoir l'homosexualité. Qui plus est, Malick Fall a délibérément mis à l'écart tous les maires sortants pour ne se concerter qu'avec les nouveaux maires». Autre responsable de la branche locale de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Ahmet Dieng d’entonner : «Nous avons accepté que Malick Fall assume son rôle de délégué régional pour le parrainage par respect aux directives du Président Macky Sall et par discipline de parti. Mais nous vivons cela comme une humiliation. Et cette humiliation, même si les cadres de notre coalition l’acceptent, les militants à la base ne vont pas l’accepter. Par conséquent, nous allons sanctionner la liste de Benno Bokk Yaakaar si elle est dirigée par le maire Malick Fall.»



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/MYxkmZr
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire