Arrestation de Guy Marius Sagna : La Société Civile de Ziguinchor craint son exfiltration par la BIP et avertit - THIESACTU

Breaking

mardi 21 juin 2022

Arrestation de Guy Marius Sagna : La Société Civile de Ziguinchor craint son exfiltration par la BIP et avertit

La société civile de Ziguinchor regroupant Frapp Ziguinchor, Vision Citoyenne et FRAPP Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ), s’insurge contre l’arrestation de Guy Marius Sagna, alors qu’il s’était rendu au commissariat central de Ziguinchor pour s’enquérir de la situation des manifestants arrêtés la veille, lors de la manifestation interdite de Yewwi Askan Wi.
Arrestation de Guy Marius Sagna : La Société Civile de Ziguinchor craint son exfiltration par la BIP et avertit
Ces structures de la société civile de la capitale du Sud du pays indiquent avoir été informées de l’arrivée «imminente à Ziguinchor d’éléments de la BIP». Fort de ces informations, ladite société civile a exprimé ses craintes.

«Frapp et le mouvement Vision Citoyenne soupçonnent la justice sénégalaise, après la bourde professionnelle dudit commissaire, de vouloir exfiltrer le camarade Guy Marius Sagna, comme ce fut le cas l’année dernière par des méthodes irrespectueuses de la dignité humaine», peut-on lire sur le communiqué rendu public tard dans la nuit d’hier, samedi 18 juin 2022.

Estimant que Guy Marius Sagna «n’est pas l’ennemi public N°1 du Sénégal parce que n’ayant pas volé l’argent public (aucune somme d’argent illicite n’a été trouvé par devers lui), ni spolié des terres appartenant à des paysans pour qu’un régiment spécial vienne le cueillir à Ziguinchor», ces organisations de la société civile préviennent qu’ils ne se laisseront pas faire.

«La société civile à Ziguinchor s’opposera à toute forme de maltraitance vis à vis du camarade Guy Marius Sagna et informe par la même occasion l’opinion publique sur l’ostracisme que subissent ceux qui s’érigent contre une troisième candidature de Macky Sall. Aussi, nous rappelons que Guy Marius Sagna se porte bien, et que tout ce qui pourrait lui arriver sera de la responsabilité de Macky Sall, du général Moussa Fall et du commissaire Ibrahima Diallo», ont-ils prévenu
Sud Quotidien



from Leral.net - Sénégal https://ift.tt/70PmsUo
via gqrds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire